(Fr) Workflow Lifecycle

Posted on September 18, 2011

Process Workflow LifecycleAyant été initié aux solutions logicielles PLM par la solution Aras Innovator, un des premiers concepts que j’ai pu apprendre (après l’indispensable ” tout est item!”) était la différence entre un workflow et un cycle de vie. Aras Innovator fait la distinction entre ces deux éléments. C’est un élément qui prend un peu de temps lors de la formation à faire comprendre mais on réalise rapidement l’intérêt de dissocier les deux pour gagner en flexibilité et en fonctionnalités. En relisant la documentation de la solution Agile Advantage 2006 que l’on peut trouver sur internet, je m’aperçois que cette notion n’est pas intégrée de la même manière dans toutes les solutions.

Définitions :

  • Workflow:

Un workflow (anglicisme) est la représentation d’une suite de tâches ou opérations effectuées par une personne, un groupe de personnes, un organisme, etc. Le terme flow renvoie au passage du produit, du document, de l’information, etc., d’une étape à l’autre.

wikipedia

  • Cycle de vie:

Le cycle de vie d’un produit regroupe l’ensemble des phases par lesquelles passe généralement un produit de sa mise sur le marché à l’arrêt de sa production.

definition-marketing.com

Les différences de définitions sont donc bien claires. Le workflow regroupe des tâches ou opérations tandis que le cycle de vie regroupe des étapes (ou encore phases, états, statuts,…)

L’avantage de dissocier les deux concepts

En rédigeant le titre de ce second paragraphe, je me demande même pourquoi se pose t’on la question, cela parait si naturel d’avoir un objet qui gère des actions et un autre qui gère des statuts. Mais ce mélange est réalisé dans d’autres solutions PLM et il est vrai que lors de formation on peut se demander pourquoi le workflow ne définit pas aussi les étapes de cycle de vie.

Dans l’exemple ci-dessous, qui pourrait désigner un workflow de gestion d’un document, on pourrait très bien rajouter des étapes de cycles de vie entre chaque activité.

workflow 1

Un problème survient cependant à partir du moment où une solution logicielle PLM intègre un moteur BPM qui permet le multi-chemins (multipath). Si on utilise le workflow ci-dessous comment peut-on cette fois-ci intégrer des étapes de cycle de vie?

Workflow 2

Et cet élément n’est qu’une des raisons pour lesquelles il est impératif de dissocier ces deux éléments pour apporter une flexibilité de gestion des items. Pour citer quelques éléments supplémentaires:

  • Possibilité à partir d’un cycle de vie de lancer plusieurs workflows pour faciliter la gestion de liste d’activités.
  • Possibilité de créer des workflow imbriqués permettant de gérer différents niveaux d’ensembles d’activités.
  • Possibilité de mettre en place des chemins parallèle (2 ou plus)

Conclusion

La conclusion vient d’être précisée en ce qui concerne l’apport de la séparation du cycle de vie et du workflow. Cette conclusion finale vient donc élargir le sujet pour dire à quel point il est important de respecter des concepts de modèles de données et de séparation de certains objets (on pourrait citer aussi la séparation des objets “Document” et “Fichier”). Ces modèles ont été pensés pour apporter un maximum de flexibilité aux outils pour s’adapter aux besoins métiers. Il est possible de répondre à certains processus métier sans suivre ce modèle, mais cela vient à l’encontre d’un besoin certain de standardisation. Il est donc de la responsabilité des informaticiens et ergonomistes logiciel de faire en sorte que des modèles de données, plus flexibles mais parfois plus complexes, ne viennent pas appauvrir l’expérience utilisateur.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) C’est quoi un consultant PLM ?

Posted on September 12, 2011

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

(Fr) Les 5 articles les plus lus sur Prodeos.fr au mois d'Août

Posted on August 31, 2011

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

(Eng) Innovator PLM Webservices for Ipad (and any platform) access

Posted on August 30, 2011

multi platform plmThis is always a question we have from Aras leads “how can we expose some of the data and methods for our business partners (customers/suppliers) to be able to interact with our system in a secured way?”. Sometimes this question comes with the fear that Aras only works on IE and won’t encourage partners to use this platform if they’re not willing to setup the IE security settings. Well this is a request we had once again and we will have to present it this week to a customer. Our customer wants to give access to Problem Report creation and management for other companies like suppliers and distributors.

So we answered this need making sure that it would be available on any platform. And when you want something to be available on any platform what do you do? Yes a website and you avoid using flash to make sure the Apple addicts can use it as well. To make this website we could either use the IOM which is the API from Aras Innovator which allows to access the whole solution, or to control exactly the content and the methods to expose Aras has a webservice deployment feature that is really easy to setup. That’s what we used in this demo.

ipad webservices aras

Here is the video that we recorded yesterday over skype. The Ipad manipulation does not appear so fluid so we will provide more videos in a near future to have a better look at it. Here we just create a PR from the IPAD change it in the Aras Innovator interface and see the update on the IPAD again.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Aras est différent

Posted on August 25, 2011

ArasInnovatorDifferentLa fin de l’été et le retour des vacances nous replonge  dans une actualité mouvementée pour l’activité de Minerva France avec des formations à dispenser, des implémentations chez nos clients à mener, et des outils à développer. Mais cette “coupure” (Nous sommes restés ouvert tout l’été) a été importante elle permet de se relancer. On se relance mais on ne change pas de stratégie. Aras est différent des autres acteurs du marché des solutions PLM et la stratégie mise en place à la création de Prodeos devenue Minerva France se veut proche de celle de l’éditeur et dans un esprit long terme de création continue de valeur. L’entrée du groupe Danois Minerva dans notre capital n’a fait que conforter notre position.

Une approche commerciale différente

Lorsque j’ai rencontré pour le première fois l’équipe d’Aras de Andover proche de Boston, MA, j’avais été très attiré par l’évolution de l’entreprise qui lors de la proposition de son modèle “Open Source” avait mis de côté une démarche commerciale de type “push” pour appliquer une démarche plus marketing de type “pull”. J’analyse cette démarche comme l’exposition d’une création de valeur à un grand nombre de personnes par le biais du web. Au lieu de contacter à froid chaque personne, nous créons de la valeur et l’affichons à travers des démonstrations vidéo qui peuvent être vues par tous.

Le risque de l’arrogance ?

Les critiques et les craintes que l’on entend le plus sont généralement à propos du sentiment d’arrogance que notre posture peut avoir. Passer le moins de temps possible sur les appels d’offre (nous répondons pas aux “Request for Proposals”), ne pas casser les prix du support. Et en même temps, la solution Aras Innovator est en téléchargement gratuit, nous mettons à disposition du code et des add-on tels que le structure browser pour un maximum de transparence sur nos capacités techniques. L’Open Source n’est pas le secteur Low Cost du marché du logiciel mais à pour but d’être un gage de qualité.

La création de valeur avant-tout

Pour reprendre la comparaison de la démarche à dominante marketing par rapport à une démarche majoritairement commerciale, l’élément différenciateur est la création de valeur. Nous tenons à promouvoir la solution Aras Innovator en développant des modèles de données pour verticaliser la solution pour certaines industries, nous créons des connecteurs, nous publions des vidéos de présentations et de manipulations du logiciel… Tous ces développements alimentent aussi bien notre base de valeur que nous pouvons proposer à nos clients, que le marketing qui nous permet de faire découvrir l’outil.

L’Open Source ?

On pourrait écrire encore de nombreux articles sur ce sujet et lancer de nombreux débats. Pour le cas d’Aras, il faut être clair: La démarche Open Source est, d’un point de vue économique, clairement une stratégie marketing. Une fois ce constat fait, il faut analyser ce que cela apporte au client. De la transparence sur la qualité du code mis en place. La possibilité de bénéficier de fonctionnalités gratuitement et supportées par des partenaires. Pour cette dernière opportunité, la question a toujours été de savoir si la communauté était assez importante pour favoriser le développement de ces solutions et je pense qu’aujourd’hui les éléments mis à disposition prouvent que c’est une réussite.

Tout ça pour dire que nous sommes bien présents pour supporter nos clients actuels et futurs pour répondre à leurs problèmatiques auxquelles Aras permet de répondre grâce à sa flexibilité.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Article 200 !

Posted on August 8, 2011

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

(Fr) Coût et chiffrage d'une solution PLM

Posted on August 4, 2011

Cout Et Chiffrage PLMCet article fait suite à un ensemble de discussions que j’ai eues depuis que je travaille avec la solution Aras Innovator et surtout récemment concernant le rapport entre le coût de souscription Aras Unlimited (qui englobe un certain nombre de services) et son contenu en termes de valeur apportée. Même si ce blog traite quasi uniquement d’Aras Innovator lorsqu’il s’agit de présenter des développements techniques ou tout simplement un outil (en même temps le logiciel est en téléchargement gratuit donc, vous montrer une solution que vous pouvez utiliser derrière me semble plus pratique), je voudrais ici simplement discuter des différents éléments auxquels il faut penser pour pouvoir évaluer le coût d’une solution PLM que l’on désire implémenter.

Lors d’un avant-projet d’implémentation d’une solution PLM, dans le cas où l’on pense implémentation globale dès le début (ce qui n’est pas toujours la meilleure des solutions), une fois que le retour sur investissement a été défini, ou, au moins sans être chiffré il est important qu’il soit ressenti comme important par les responsables de l’entreprise, vous pouvez ensuite rechercher l’enveloppe de coût globale d’une telle solution avant de voir ce que proposent les éditeurs et les intégrateurs. Pour cela il y a un site qui présente un bon découpage de ces coûts et que je me suis permis de reproduire ici: (retrouvez l’original ici : http://plmtechnologyguide.com/site/?page_id=1184)

Cost Element Cost Type
%1)
Cost Dependent On n
Software One-time capital investment 30%
Software maintenance Annual recurring expense 6%
Hardware One-time capital investment 8%
  • Number of users
  • Number of sites
  • Required configuration
  • Desired performance
  • Quantity of data and required disk space
  • Required system availability and uptime
  • Deployment option: On-premise, hosted or on-demand
  • List price and discount
Education and software selection
One-time expense 8%
  • Number of system included
  • Understanding of PLM
  • Market knowledge
  • Duration
  • Thoroughness of evaluation
  • Involvement of an external PLM consultant
Process optimization
One-time expense 8%
  • Number of processes
  • Size of organization
  • Documentation of existing practices and processes
  • Methodology
  • Understanding of PLM
  • Involvement of an external PLM consultant
Implementation services One-time expense 25%
Training One-time expense 5%
  • Training delivery: Vendor or Train-the-Trainer
  • Training material: Standard or custom
  • Training location: Vendor, on-site and/or web-based
Data migration One-time expense 5%
  • Approach: Manual or automated
  • Number of source systems
  • Type of data: Metadata (item master, etc), structured data (BOM, assemblies, etc), files (CAD models, drawings, documents, etc)
  • Quality of data
  • Quantity of data
Post-go-live support Annual recurring expense 5%
  • Duration
  • Type and level of support
  • Required response time
  • Required system availability
  • Hourly rate and discount

Il y a un autre site qui propose ce découpage à peu près similaire:
http://www.product-lifecycle-management.info/plm-implementation/plm-cost.html

Alors bien sûr le modèle économique Open Source est quelque peu différent et va donc impacter ce découpage. Dans le cas d’Aras les éléments “Software Maintenance” et “Post go live support” et même une partie des formations, qui à eux trois rassemblent 16% du coût total sont compris dans la souscription et le coût de la licence, 30% du budget disparaît. Donc sans pour autant que ce modèle soit plus économique sur le papier (oui on est convaincu que l’on se bat sur la technologie et non sur le prix), il convient sur un plan économique de comparer environ 40% du prix du budget PLM à la souscription Aras pour permettre de comparer les deux modèles économiques.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Les 5 articles les plus lus sur Prodeos.fr au mois de Juillet

Posted on August 2, 2011

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

(Eng) Aras Innovator to PDX Export v0.7

Posted on July 12, 2011

PDX07It’s been just a few days since I made a video for our export tool from Aras Innovator to a PDX file. After some test and use of this application we have reported some issues and enhancement request internally (We really enjoy to give ourselves challenge by using our Mantis bug tracking systems there’s a race between testers and developpers providing a mix of professional and friendly working environment 🙂 ) and the development has been made pretty fast to answer the major needs.  The plan is that we are still in version 0.7 for this development. We will release a version 0.8 once this application will have all the feature we requested. And then we will work on a version 1.0 completely integrated in Aras Innovator. I hope people who have used this feature in other softwares will see how usefull this feature is for Aras Innovator.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Eng) Video presentation for the New Aras Innovator Release 9.3

Posted on July 10, 2011

arasinnovator93As it was announced at the last Aras Community Event in Detroit this may, Aras has released a new version of Aras Innovator and it is available for free on Aras.com. So, this is the release 9.3 and it is presented in the following video by Rob McAveney the director of product management right after a introduction by Marc Lind. The upgrade from 9.1 to 9.2 was more including technology changes to support latest Windows and Internet Eplorer version. It was also enhancing the network and performance management including enhanced replication stategies. During these versions there have been more and more discussions about features and data-model. And month after months we’ve seen more project delivered to customers who were willing to share their use case, implemented in Aras, to the community. So when you’re downloading the solution you benefit from real use case application. So enjoy this presentation, I’ll be writing many more blog articles to present most of the feature that have been implemented like the new impact matrix or the team feature. And if you don’t want to wait. Just download it on Aras.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Eng) PLM Quizz “Name 3 PLM editors…”

Posted on July 7, 2011

Minerva PLM CourseThis year I’ve been asked to manage a PLM course in an IT engineering school called ITIN. This is a 4 days program on which I’ll provide more detail in a future article. The main topics are about the PLM definition, the PLM benefits, the low level architecture of PLM and ways of improvement. On the 3rd day the students get a case-study about a company producing tables on different location in the world and trying to get more information on how they could get a system that manages some specific lifecycles, workflows, communications… On the fourth day, they get a written test, pretty basic about the main concept they have seen during the course and they also get to design a simple data model for a defined use case. In the afternoon they present their answers to the Case-Study.

I didn’t think of posting this before I made the quizz but I think there is one question for which answers are interesting to put in a chart. During the course, to talk about PLM market (any PLM, could be ALM, fashion PLM, PLM for discreet industry…) I ask them to go on the web and find some editors to compare what they propose, what technology their systems are working on, etc. So, in the written test I ask them to write 3 editor’s name. Of course as part of the course includes an introduction to Aras Innovator (the only free system the students can download and easily install after the training), it is written by almost every student. So here is the chart showing the answers:

PLM editors named by students on PLM course written test. For each editor X% of students have named it.

PLM editors named by students on PLM course written test. For each editor X% of students have named it. They were 17 students.

Regarding brands, I haven’t guided them on their research. I may have guided them only on some terms like ALM, workflows, lifecycles, etc…

I guess it would be much valuable with more students. But I can’t really manage that.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Retour sur ACE2011 – Fédération de données et webservices

Posted on July 3, 2011

RetourSurACE_4Dans la suite du chemin “advanced” de la conférence, Peter Schroer revenait sur scène pour nous présenter les capacités de fédération de données et de gestion de webservices autant en publication depuis Aras Innovator qu’en consommation. Ces capacités de la solution Aras Innovator forment un argument essentiel de la prédisposition d’Aras Innovator à s’intégrer dans un environnement IT Cloud dans lequel Innovator distribue et consomme de l’information on-demand à travers des services web. La démarche que l’on a en présentant cette capacité de communication avec d’autres systèmes d’information de l’entreprise est que la solution ne prétend pas assurer absolument la gestion de toutes les informations du cycle de vie de vos produits. Les entreprises utilisent déjà un grand nombre d’outils de collaboration (email, calendrier, gestion documentaire…) qu’il n’est pas obligatoire de supprimer étant donné qu’ils font partie d’une stratégie PLM. Dans un cours que je donne actuellement à l’ITIN sur le PLM un élève m’a demandé “mais monsieur le plm ça peut-être plein de logiciels reliés par une solution de type ESB?”. C’est complètement vrai et Aras par son intégration offre cette fonctionnalité d’ESB en apportant en plus une solution flexible pour combler les manques en termes de gestion d’objets dans l’environnement SI existant.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Les 5 articles les plus lus sur Prodeos.fr au mois de Juin

Posted on July 1, 2011

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

(Fr) 2 ans !!!

Posted on

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

(Fr) Retour sur ACE2011 – Integrations avec Innovator

Posted on June 20, 2011

RetourSurACE_3Arrivé depuis peu chez Aras Corp en tant que “Director of Product Management”, John Sperling profitait de l’Aras Community Event 2011 pour réaliser sa première présentation face à la communauté Innovator. Pour cette première présentation, John Sperling abordait le sujet de l’intégration qui est un sujet toujours très important dans le milieu du PLM puisque ce critère a été pendant longtemps un point d’entrée pour les vendeurs de solutions. Nous travaillons donc en forte collaboration avec Aras sur ces intégrations et particulièrement sur les interactions avec les solutions Autodesk mais aussi la solution SpaceClaim. Cependant, nous ne pensons pas qu’implémenter une solution PLM soit une extension d’une implémentation CAO ou PDM. A travers la mise en place d’une solution telle qu’Aras Innovator, nous cherchons à nous focaliser sur la continuité des processus de gestion de l’information dans l’entreprise. La CAO n’est qu’à une extrémité de notre champ d’application et c’est pour cela que nous permettons son intégration.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) L’interchangeabilité n’existe pas…

Posted on June 14, 2011

treeinterchangeC’est donc cette journée Back to basics 4 qui m’aura une enième fois posé la question de la gestion de l’interchangeabilité et de la remontée d’indices dans une nomenclature. Comme indiqué dans mon résumé de la journée en question, c’est lors de la présentation de Jean-Jacques Urban-Galindo qui présentait la gestion des prises d’indices selon les capacités d’interchangeabilité que je suis donc intervenu en ne comprenant pas pourquoi on ne remontait pas les indices jusqu’en haut de la nomenclature. J’ai maintenant les idées plus claires sur ce processus, pas forcément la méthode d’implémentation parfaite, mais les principes au moins me semblent bien posés.

Le cadre de l’exposition du principe proposé

Avant tout, je tiens à rappeler le cadre de cet article. Il se situe je pense et/ou je l’espère dans le cadre de reflexion du PLMLab. Alors il y a peut-être deux courants dans le PLMLab qu’il va falloir discerner. Il y a le courant des initiatives pour apporter des solutions simples, pratiques et applicables aux PME et un autre courant de réflexion qui travaille sur les bases du PLM, qui potentiellement ne sont pas applicables aujourd’hui dans le monde industriel parce que les outils ne le permettent pas, mais qui devraient être appliqués dans de futurs solutions. Et dans ce rôle nous avons pour but d’alimenter des sociétés qui fournissent ces outils comme le fait CMII pour qu’elles proposent des outils à leurs clients intégrant des principes clairs et corrects de gestion et non pas des gestions quelque peu “trafiqués” à cause des limitations technologiques de leurs outils. Le risque dans la relation entre principe de gestion et outils d’application est qu’il y ait une boucle retour vers les principes à cause de limitations des outils ou de gestion humaine plus qu’à cause d’une erreur de définition de ces principes.

Je m’exprime donc ici pour établir un principe universel sur la gestion de l’interchangeabilité quelque soit l’industrie, quelque soit le périmètre d’application et qui n’est peut-être pas applicable au jour d’aujourd’hui avec les méthodes et les outils actuellement disponibles.

La question de l’interchangeabilité

Comme je l’ai indiqué dans le titre de cet article, dans l’absolu, l’interchangeabilité n’existe pas. Quand on remplace une chose par une autre dans un ensemble on obtient un ensemble différent. Et le mot différent est ici défini de manière absolue.

Interchangeabilite1

Sur le site www.qualiteonline.com, l’interchangeabilité est définie telle que “l’ aptitude d’une entité à être utilisée sans modification à la place d’une autre pour satisfaire aux mêmes exigences.” Et c’est là qu’un élément tiers apparaît à travers la notion d’exigence. Les exigences ne sont pas portées par le produit lui-même. Une exigence est définie telle que l’ “expression d’un besoin documenté sur ce qu’un produit ou un service particulier devrait être ou faire”. Et cette exigence est définie par une ou des personnes, que l’on assimilera à une identité dans le cadre du PLM. Il devient donc important d’intégrer l’objet d’identité pour introduire le principe qu’un item n’est interchangeable que pour une ou des identités données”

Interchangeabilite2

l'interchangeabilité peut être réelle pour un nombre limité de personnes

Si on est capable d’identifier ces deux groupes, on est capable de définir qui doit être impacté par la modification, et ainsi, qui a besoin d’en avoir la visibilité. Et c’est d’ailleurs exactement ce que l’on pratique entre fournisseurs et clients lorsque l’on estime que la modification réalisée n’a pas à être visible par le client. On le voit donc dans le schéma ci dessous, si on prend une modification d’un composant électronique dans une automobile qui ne change en rien le fonctionnement du véhicule, le modèle n’aura pas à évoluer pour le client cependant ce véhicule a bien évolué et en cas de retour il sera important que l’équipe de maintenance connaisse l’identité du composant utilisé.

Interchangeabilite 3

Si l’on accepte le constat précédent on peut donc en venir à un modèle de données de système d’information qui intègrera dans la modification une dépendance à des identités. On pourrait relier les identités pour lesquelles il y a interchangeabilité ou au contraire lier celles pour qui il n’y a pas interchangeabilité, pour s’assurer qu’elles aient accès à l’information de la modification.

Interchangeabilite4

Illustrons alors le cas d’un produit qui intègre des modifications apportées par différentes équipes.

Interchangeabilite5

Ci-dessus on peut donc imaginer qu’au passage à la deuxième ligne, le fournisseur a changé une méthode de livraison qui n’impacte directement que les achats. Ensuite on a une évolution de la R&D qui ne concerne qu’eux. Cependant à chaque modification on incrémente ici l’indice pour le SAV qui doit s’assurer d’avoir la plus importante précision pour déterminer la cause de tout retour. Enfin ça n’est que lors d’une importante modification impactant l’utilisateur final, qu’il pourra alors voir la différence d’indice.

La prise d’indice et sa propagation

Compte tenu du constat précédent, la conséquence est donc directe. Si l’interchangeabilité n’existe pas, la moindre modification d’un article doit en impacter systématiquement l’arborescence montante.

Dans le cadre de PLM qui sont fortement intégrés avec l’ERP ou dans le cas d’une solution de gestion de Maintien en conditions opérationnelles, on ira même jusqu’à identifier chaque élément physique prenant en compte encore une fois, le fait que chaque produit est unique potentiellement par sa conception et définitivement par son vécu.

L’exemple de Subversion est un exemple de cette remontée systématique. Dans la gestion de source que propose Subversion l’item top a toujours la révision la plus importante de toute l’arborescence car toute modification apportée à un fichier remonte jusqu’à ce noeud top.

La crainte existante dans les organisations est le poids de cette remontée d’indice. Et c’est la que tout l’enjeu se trouve. Comme présenté dans la démonstration avec les modifications successives, il est important de savoir qui doit être impacté dans son travail par chaque changement.

Conclusion

Avant de conclure par un résumé de quelques principes clairs de gestion que j’ai présentés jusqu’ici je tiens à rappeler qu’il sont tout à fait discutables. Il faut cependant comprendre que le but n’est pas de savoir si cela est simple à appliquer ou non avec les outils actuels mais de savoir si c’est conceptuellement la bonne façon de faire et se poser la question des risques des modes de gestion actuels.

Je pense donc qu’il est important dans un concept de gestion correct des modifications que chaque modification à un niveau quelconque d’une nomenclature soit répercutée dans toute son arborescence montante. Ce point interdit de parler d’interchangeabilité absolue.

Il est recommandé, pour la bonne gestion des ressources autour des processus de gestion d’un produit, de ne pas répercuter les conséquences de cette modification sur des personnes pour lesquelles la modification n’a pas d’impact. On parle donc d’une interchangeabilité pour une identité et dans un contexte donné (projet produit).

Je suis à l’écoute de toutes vos remarques !!!

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Les 5 articles les plus lus sur Prodeos.fr au mois de Janvier

Posted on February 1, 2011

bookmarks

Voici les 5 articles les plus lus sur ce blog au cours du mois de janvier qui vient de s’achever (les articles, eux, ne sont pas forcément du mois de janvier). Malgré une domination toujours impressionnante du tutoriel sur l’installation de la solution PLM Aras Innovator, des articles nettement plus récents font leur apparition notamment suite à l’article de la semaine dernière en anglais sur l’annonce du nouveau projet Open Source basé sur Talend :

  1. Aras Innovator : installer une solution PLM gratuitement
  2. (Eng) InnovatorETL – Open Source Project already running !
  3. (Fr) Projet Open Source pour un ETL dédié à Aras Innovator
  4. Microsoft SQL Server 2008 R2 Express – prolongez votre projet pilote
  5. (Vidéo) Tutoriel Installation Integration Aras PLM / Office

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) L'importance de l'enseignement du PLM

Posted on December 21, 2010

CourseJe suis revenu jeudi dernier de Montbéliard (sous une tempête de neige comme je n’en avais jamais vu) après avoir réalisé une présentation sous forme de cours magistral pendant 2 heures à l’UTBM. Et ma première réaction est que je suis impressionné par le travail de pédagogie fait par l’UTBM sur le PLM. Avant que je vienne faire ma présentation de 2 heures, les étudiants avaient chacun participé à 2 projets pour lesquels ils étaient dans des équipes différentes et avec des rôles différents ce qui reflète je pense assez bien un certain nombre de grandes entreprises ayant adopté des modes de fonctionnement matriciels. Lors de ces projets qui les amenaient à créer des produits sur la solution Catia V5 et à travailler sur l’ergonomie et la cinématique de l’élément réalisé, ils avaient pour consigne d’utiliser Aras Innovator comme outil de collaboration. Pas d’inquiétude ça n’est pas le fait qu’ils utilisent Aras qui m’impressionne mais bien le fait qu’ils soient dans un vrai environnement  organisationnel dans lequel on peut comprendre la valeur ajoutée d’une solution logiciel PLM.

Il est intéressant de s’attaquer à l’utilisation d’une solution PLM sur un cas pratique. C’est encore plus gratifiant et pédagogique d’en débuter l’utilisation en comprenant les mécanismes du logiciels. Et c’est exactement ce que faisaient les enseignants de l’UTBM qui avaient déjà abordé l’importance du modèle de données et de la flexibilité avant même que je clame devant les étudiants l’importance de ces points.

Pour ceux qui auraient déjà lu mon profil sur linkedin ou Viadeo, vous avez pu voir que je suis ingénieur ESIEE. Et c’est aujourd’hui en quelque sorte un message que j’essaye d’envoyer à mon école. Je pense que les écoles formant des systèmiers ont un grand intérêt à former  aux concepts de la gestion de cycle de vie du produit, à la gestion de configuration, la gestion des modifications, les solutions PLM, etc… c’est d’ailleurs lors de la réunion de lancement de l’association PLM qu’Olivier Rives de Thales était préoccupé par le manque de ressources à venir sur ces problématiques de gestion de configuration.

En conclusion, j’ai vraiment apprécié l’opportunité présentée par l’UTBM de réaliser une présentation de 2 heures sur le sujet du PLM de manière générale, j’ai pu aussi en profiter pour parler de concepts de l’Open Source ( histoire de comprendre pourquoi des personnes vont vers ce modèle de développement) et enfin les 15 dernières minutes étaient consacrées à des échanges sur le PLM et surtout sur la solution Aras Innovator sur laquelle les étudiants avaient des remarques. Un questionnaire doit leur être présenté dans les prochaines semaines, je tâcherai d’en reproduire un compte rendu sur ce blog.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Les 5 articles les plus lus sur Prodeos.fr au mois de novembre

Posted on December 11, 2010

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

(Fr) Le modèle de données avant tout !!!

Posted on December 10, 2010

GiveDataModelDans le cadre de nos activités j’ai encore récemment trouvé trop de cas où le projet PLM est pris par le mauvais bout. Des responsables de projet mettent clairement “la charrue avant les boeufs” et arrivent à sélectionner une solution technologique sans même avoir conçu le modèle de données qu’ils allaient implémenter. Plus récemment dans le cadre d’un besoin de migration, j’étais étonné qu’il n’y ait pas avant toute chose une cartographie claire du modèle de données du système historique et celle du modèle de données développée sur le futur système. C’est un des premiers éléments à définir.

Standards de description?

Je multiplie l’usage de ce terme et cela risque de s’aggraver avec le temps. Une des premières conditions pour qu’un modèle de données puisse être communiqué est qu’il soit compréhensible de la même manière par les différents acteurs du projet: demandeurs, consultants, revendeurs et intégrateurs de solutions PLM. Il est donc important de réaliser un modèle de données en suivant un standard. Aujourd’hui que l’on soit informaticien ou non, nous interagissons avec un nombre toujours croissant de logiciels. Il peut-être important de comprendre ce que l’on traite avec ces logiciels, comment les données qu’ils contiennent interagissent,etc…

Alors il existe des langages de description à travers des représentations graphiques diverses. Certaines plus compliquées que d’autres, je pense notamment à l’Express-G, à l’UML, etc…  (voir l’article wikipedia: http://en.wikipedia.org/wiki/Information_model ).

La difficulté d’un projet PLM est d’avoir un chef de projet qui comprenne les problèmatiques métier remontées par les référents et qui soit capable de traduire le besoin en un diagramme communicable. Faut-il pour autant être expert en Express-G, en UML ? ou y aurait-il un langage simplifié qui permettrait de communiquer sur les éléments standards d’un modèle de données PLM.

Travailler sur le modèle de données avant de sélectionner une solution logicielle

Pour en revenir sur la problématique observée ces derniers temps, mon avis est qu’il faut absolument avoir abordé et avancé sur son modèle de données avant de se lancer dans une solution logicielle. Il faut savoir que selon les solutions certains éléments ou certaines relations entre objets pourront plus ou moins bien être gérés. Je ne compte plus le nombre d’heures que l’on gagnerait si avant de lancer une migration le client connaissait son modèle de données.

Aras Innovator pour s’entraîner et découvrir un modèle de données PLM

Alors oui je me contredis quelque peu ici, alors que je viens de dire qu’il fallait faire son modèle de données avant de sélectionner une solution PLM. Cependant, je ne parle pas de sélectionner une solution, je propose pour découvrir un modèle de données PLM de télécharger et d’installer la solution Aras Innovator, d’utiliser notre utilitaire AMLtoUML pour en extraire un fichier XMI que vous pourrez importer avec la solution Open Source StarUML afin d’importer l’XMI vers un diagramme UML. Cela semble un peu technique, mais différentes vidéos et tutoriaux sont présents sur ce blog pour vous faciliter la tâche. Et si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à les adresser sur notre forum: http://prodeos.com/fr/forum.html

Tous à vos modèles de données !!!

Yoann Maingon


Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator