(Eng) My First Google Hackathon

Posted on September 30, 2011

gtugLong time without a post in english so here is a good reason to make one as Google Hackathons are events that can be held anywhere in the world. Few days ago i saw the following tweet which in english says “Thursday, sept 29th. Hackathon evening organized by G Paris.”.

parisGTUG

So by curiosity and also because we are constantly looking for new talents at Minerva to help our customers getting features that best fit their PLM needs, I registered to participate to this hackathon. Google France has got new offices in Paris, definitely not at the worst place! I remember when I left Accenture they were moving out of Paris, in the suburb and a lot of people were pissed (even if most of them are on customer’s site most of the time), so in that case Google has a very nice argument for potential new comers. I’m sorry I just took one picture, but you can see the Opera Garnier outside.

Google Paris

And here is a picture taken from Google Streetview

googleparis2

With that being said let’s talk about the event itself. So before getting in the main room, you have to sign a legal paper to declare that you won’t talk about products that have not been published or publicaly released yet. I don’t think I’ve seen anything of that kind during the evening then I should be safe with this article.

So we were greatly welcome in the main room which looks like some sort of lunch room or casual meeting/chatting room. Every one took a seat and started opening laptops to get ready working on projects related to Google APIs. Before to start the hardcore coding session, we had a presentation by Nicolas Garnier and Alain Vongsouvanh (the organizer of this hackathon) to tell us about the APIs and mainly about OAuth 2.0. You can find the slides here. After that, some people came to explain what project they would work on during the evening. Projects were implementing the Timeline feature for Google+, editing a map with geolocalized post from Google +, analyzing Emails to help people creating Events whenever they send an email containing a date. And I presented my project which I think really wasn’t sexy enough to get some developers working on it. The project was to create a new interface, to allow Google Spreadsheets user to link Spreadsheets lines and build structures. You could then create a BOM, or a complete structure with Documents, Manufacturers,…  Here is an image to better understand it:

Google Spreadsheet Hackathon Project

Unfortunately no-one was interested. So I started by myself and with the help of my colleague Anthony who didn’t have the chance to be in Paris. We made some research on the API and discussed how we would implement it but didn’t really have time to go into hardcore devs. And Google only extend the security until 23:30 instead of midnight as planned.

Conclusion

Well, it’s an experience, and like any experience it is giving thoughts and reactions, so it is good. It was the first time they were organizing it in Paris. So I guess there would be some improvement in the organization next time. Maybe more beers and Pizzas! I’m not a hardcore developer so the other guys were maybe too skilled for me to join a team. I think being in a room surrounded with Whiteboard would be a nice improvement for collaboration. So as a final conclusion, I would say that i was just disappointed by realizing once again that skilled developers are more interested in creating a timeline for Google + than useful devs that could help some people in the industry and which could have a quick ROI. Not much to say. I hope next time I’ll prepare more devs in Advance so the hackathon would be more the good time to do some tuning and discuss with other about implementation technics.

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Eng) Google offers job position for PLM integration !

Posted on February 16, 2011

GooglePLMI’ve been talking a lot about Google this last year mainly because my idea of the main issue in PLM is the lack of Software and database specialists to provide new software architectures, more flexible. And Google (and more recently Facebook and many other start-up company) has some of the best developpers in the world and has a lot of ressources. So to me if they decideto go into PLM, working on strong integrations with existing PDM systems, there’s a great chance that they get quickly a nice place on the market.

Integrate and enhance actual PLM solutions

The actual strength of google (despite search and advertisement) is in its productivity tools. We’ve seen in France that Google and Valeo are communicating about the fact that Valeo uses the Google Doc (I still have to verify in real life if it’s not just marketing). While talking to Tom Gill (from TAG Consulting) recently, he sent me the link for this offer on Google Job Site.

As a Business Systems Integration Analyst, you will help drive projects to improve the engineering design and manufacturing processes in the Product Lifecycle Management (PLM) area. You will support projects and processes the company manages through the Windchill PDMLink application and other integrated custom-built web applications. More experienced candidates should have a track record of having worked on varied types of projects in different business process areas and a solid knowledge of PLM products.

follow this link to see the offer

I see this job position as a will to add features like gmail, Google Calendar, etc… maybe some tool like Google storage could be also implemented to provide a performant file replication system for CAD.

Provide strong integrations with PDM providers

The next step Google could take is to realize that most CAD editors who came into PLM didn’t have a first-class knowledge, experience and advance technology to be able to provide flexible and reliable tools to manage large amount of data. Which is why Google could step into this market by connecting their solution with PDM proprietary system to let the CAD specific management to the specialists.

Apps and the cloud: good for PLM

Without officially being on the PLM editors market, Google provides a platform with the Google Apps Marketplace. Companies can select Apps and share data between these by at the same time being connected to Google calendar, Gmail, etc… producing a multi-solution Product Lifecycle Management system. Using their enormous amount of server resources the cloud based softwares provides a real flexibility for data and user quantity. (watch Google container datacenter video).

To me, the real challenge in PLM is in the three following points:

  • Technology (use of latest web technology and database strategy)
  • User interface (devices and graphical interfaces)
  • Integration (more and more people realize PLM can’t be just one software)

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Les améliorations de Google Docs

Posted on January 27, 2011

Google DocsMême si l’on a encore peu de retours d’expérience de l’utilisation de Google Docs en entreprise (j’avais beaucoup entendu parler de Valeo à ce sujet, je sais que l’outil de recherche de documents fonctionne, mais qu’en est-il de Google doc?), l’outil reste un des acteurs majeurs de la gestion documentaire collaborative si l’on mélange entreprise, académiques et particuliers. Intégré à Gmail, Google Agenda, Google Groupes, Google Sites et Google Videos au sein de Google Apps, Google Document est donc une Gestion documentaire intégrée permettant une gestion collaborative efficace. N’ayant jamais complètement accroché au niveau professionnel à l’utilisation de Google Docs, en refaisant un tour sur le site aujourd’hui, j’ai vu qu’ils listaient les récentes évolutions. On notera au passage que ces évolutions se font sans investissement de notre part ni besoin d’installer de documents, la force de l’On-Demand… Je reprends donc dans cet article différentes évolutions qui à mes yeux paraissent importantes.

  • Drag & Drop files to Upload

Ce point est intéressant car dans l’expérience que je peux avoir avec Aras Innovator, la possibilité de glisser des fichiers dans Innovator existe depuis le service pack 2 de la version 9.1 et ne me paraissait pas être une évolution exceptionnelle. Et pourtant c’est vraiment un point qui facilite l’approche ergonomique de l’outil et qu’apprécient particulièrement les personnes à qui je présente la solution. C’est donc une très bonne chose que Google Doc permette cette fonctionnalité.

  • Image Drag & Drop in Documents

Cette évolution ressemble quelque peu à la précédente avec un niveau d’intégration plus poussé car non seulement le fichier va être uploadé mais Google Doc va aussi intégrer l’image directement dans le document en cours d’édition.

  • Improved Revision in documents

C’est aujourd’hui un des éléments primordiaux du travail collaboratif sur lequel encore trop d’outils ne sont pas assez clairs et ne rassurent pas les utilisateurs à travers leur gestion de versions. En termes de collaboratif en direct, google avait déjà été impressionnant sur le fait que l’on peut travailler à plusieurs sur une même feuille excel en voyant le curseur de l’autre utilisateur. L’évolution de la gestion des révisions permet un meilleur suivi de l’impact de chaque utilisateur sur un document.

  • Search Improvement

La recherche de document a été le grand sujet de 2010 et reste il est vrai un domaine d’investissement important compte tenu du besoin toujours accru d’accéder à une information existante en un minimum de temps.

Google Doc n’a donc toujours pas sa place dans l’environnement de travail de Prodeos et nous allons étudier les possibilités de collaboratif d’Office 2010 pour voir si les même fonctions peuvent être retrouvées. Cependant je suis convaincu que pour des groupes projets dans des environnements de petites PME et TPE, l’utilisation de Google Apps peut être un outil peu honéreux pour une collaboration efficace. C’est un outil de productivité de plus qui peut-être vu comme une solution PLM.

Retrouvez la liste des amélioration réalisées et des travaux en cours

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Eng) XHP : will Facebook bring useful technologies for PLM?!

Posted on January 14, 2011

Facebook EngineeringThe silicon valley is being pretty active on communication these days because of how some trends are changing in IT companies, some articles are already talking about the decline of Google, Facebook Engineering is communicating more and more about their development and just like google they advertise a lot on how good it is to work there. Many new startup are raising funds and the developpers job market is very active. What’s the link with PLM? For more than a year after seing some PLM solution and discussing about how they were made and where they were coming from, I’ve been convinced that what PLM needs is a technological shift. And this has to come from an important investment in developpping new platforms and frameworks. Why do i talk about facebook? Because today companies like facebook are the one able to pay a lot to have the best developpers. As an Aras Innovator partner, we see when we present this solution that the difference is really technological and make them wonder why others architecture are so complicated.

The long term Business Plan

The issues that Google is facing are not surprising. Google is definitely getting money on search and advertising platform. I’d like to know what is the percentage of google employees working on these main topics that are easy to moneytize for them. They’ve launched a lot more projects (watch Google Code and Google Labs), and they manage developper communities, but the question for which you don’t get a lot of answers (and I think they just sometimes know the answer) is how do you monetize the application you develop. I think some big products fail like Google wave or even their Nexus phone could have been avoided by spending more time on understanding how it would be profitable.

Benefits for PLM

Even if these developpers are not working on PLM there can be some benefit regarding technological evolution. Google is working a lot on standards, on open architectures, documentation management and search, etc. Facebook is working on how storing data and accessing it easily. So some day, I’m sure that people will realize that these developments can benefit some new PLM solution.

Well, it might have some risk due to the fact that they are not always working in the same direction and they may put a lot of effort and attract a lot of developpers, avoiding then some technologies that can be interesting for PLM. I mainly think about databases. Facebook recently followed Google on the way to store information which doesn’t correspond to PLM needs. I’m not an expert in Database architecture, but i know you can have different architecture for different needs and there is a big gap between managing facebook data (stable data-model, high volume, low need of data conservation) and PLM informations.

XHP

So here is the source of this article.I follow the Facebook Engineering page and here is what came out on monday. I haven’t spent much time yet on evaluating how much it could help new PLM applications or extensions. From what I understand, it will help defining and designing web pages in an easier way then what classic PHP provides. It’s not yet related to XML parsing enhancement which i’d like to see for most languages i use. But that’s an example about the fact that some solution could benefit from these companies that apparently are not targeting the PLM in this whole set of possible features.

Please, developpers, get involved in developping useful software infrastructure and productivity tools for Product Lifecycle Management strategies.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Google Wave est “enfin” abandonné

Posted on August 9, 2010

GoogleWaveOverOn me connait pour être un grand amateur de toutes les technologies et les différents “labs” mis en ligne par google. Les développements techniques qu’ils réalisent, et l’ouverture de leurs solutions permettent à de nombreux développeurs de créer des applications riches, déployables facilement sur le cloud google et intégré à google apps (Gmail, Calendar, Google site, google Doc). Cependant, je n’ai jamais été fan du projet Google Wave. Ci-dessous vous pouvez voir les deux premières vidéos que j’avais pu regarder avant de recevoir quelques temps après une invitation pour utiliser google wave. Google après avoir annoncé la fin de la période béta et l’ouverture de google wave sans invitation et sans coût supplémentaire sur Google Apps, Google a récemment annoncé la fin de Google Wave, qui sera donc arreté définitivement à la fin de l’année.

Au début les deux principaux arguments que je comprenais de leur vidéo étaient:

  • le remplacement de l’email
  • La capacité de communiquer en temps réel

J’étais particulièrement étonné de voir à quel point ils appuyaient sur le fait qu’il était possible de voir en temps réel ce que tapait la personne avec laquelle vous discutiez. Je n’y voyais pas un grand intérêt autre qu’une simple satisfaction technologique de la part de google.

Ensuite, espérer remplacer l’email est une chose importante, c’est même remplacer un des quelques moyens de communication les plus actifs aujourd’hui = mission impossible. Surtout si pour une telle mission, vous ne montrez pas un réel engagement de google (le coucou des deux représentants de la Google Wave team ne m’ont pas convaincu). Au début il fallait faire des demandes d’invitation pour avoir accès au système. Ensuite une fois votre invitation reçue, vous pouviez inviter 10 autres personnes. Pas simple de remplacer ses emails si vous ne pouvez le faire qu’avec 10 personnes.

Le problème de leur observation initiale est qu’ils prennent l’exemple d’un email qui fait des allers retours entre deux personnes et qui ensuite est envoyé à une troisième personne et qui finit par évoluer en ayant 4 ou 5 personnes dans la discussion. Quel est le pourcentage de nos emails qui suivent ce chemin? Et dans l’autre sens maintenant, ai-je vraiment envie de lancer une “wave” pour juste envoyer un email de confirmation qui va me prendre une ligne?

Commencer la vidéo en annonçant vouloir remplacer l’email était risqué, le reste de la présentation n’annonçait rien de convaincant et mes tests ne m’ont pas fait changer d’idée sur la solution.

Le rapport avec le PLM? En fait google wave avec son aspect collaboratif avait lancé quelques bloggeurs dans l’analyse de cet outil dans un environnement PLM.

(http://plmtwine.com/2010/01/11/collaboration-trends-or-why-i-stopped-using-google-wave/)

Et j’avais même à l’époque été remonté contre ces articles qui parlaient de choses bien loin des concepts de base du PLM qu’on a besoin de résoudre.

Ma vision est que google wave n’est rien de plus qu’un outil de réunion sans visio conférence, un parmis d’autres. Tout dépend de votre besoin de voir votre interlocuteur taper son texte en temps réel, lettre après lettre…

L’icone de google wave va donc bientôt disparaître de mon bureau, sauf si certains veulent partager quelques parties d’échec…

Intégration d'un jeu d'échec dans une Wave

Intégration d'un jeu d'échec dans une Wave

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Vidéo: Intégration Google Charts – Aras Innovator PLM Open Source

Posted on July 1, 2010

GoogleChartIconOn a montré récemment que nous portions beaucoup d’intérêt pour les outils mis à disposition par Google. A travers des discussions récentes avec des prospects et utilisateurs de la solution PLM Aras Innovator, on a réalisé qu’il y avait différents besoins de visualisation graphique rapide de données qui étaient évoqués. Aras Innovator intègre des tableaux de bord à partir d’images SVG, mais nous voulions des graphiques intégrés à des formulaires d’items.

On a donc relié le besoin de présenter divers graphiques avec la mise à disposition par Google de Google Charts.

Grâce à la flexibilité d’Aras Innovator et la simplicité d’intégrer divers objets dans les formulaires (ici un simple objet html). Nous avons pu intégrer un graphique à Barres pour présenter un classement des fournisseurs d’un article basé sur des critères préalablement renseignés (par le département des achats par exemple, ou alimenté par lien avec un ERP). Une telle intégration s’est faite en 4 heures, depuis l’idée initiale jusqu’au résultat ci-dessous. Le fonctionnement se fait à travers une méthode en javascript qui va chercher les données des fournisseurs de l’article et qui va construire une URI traitée par Google Charts pour afficher un graphique.

L’URI se compose d’éléments comme présentés ci-dessous:

[js]
var URIinit = "http://chart.apis.google.com/chart?";
var CharXrange = "&chxr=1,0,40,10";
var ChartType = "&cht=bhs";
var LegendSettings = "&chdl=Delivery Speed | Quality | Cost | Purch Dept Mark";
var Colors = "&chco=4D89F9,C6D9FD,EECC55,EA4C95";
var ChartSize = "&chs=350×120";
var ChartScale = "&chds=0,40";
var DataSet = "&chd=t:"; // complété des données récupérées
var NameSet = "&chxt=y,x&chxl=0:|"; // complété des noms de fournisseurs récupérés

var URI = URIinit + ChartType + LegendSettings + Colors + ChartSize + ChartScale + CharXrange +NameSet + DataSet;

[/js]

Dans l’exemple développé nous utilisons un graphique à barres horizontales, mais Google Charts met à disposition différents types de graphiques qui permettront d’exploiter différents types de données stockées par Aras Innovator.

Voila donc une copie d’écran du résultat que l’on obtient:

Formulaire Article avec Graphique Google Chart

Formulaire Article avec Graphique Google Chart

Cette visualisation est mise à jour à chaque chargement du formulaire et évolue donc avec les données des fournisseurs renseignées pour cet article. La vidéo ci-dessous présente cette fonctionnalité:

Pour être prévenus de nos futurs articles vous pouvez renseigner votre adresse email ci-dessous.


 

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Google I/O 2010 & Open Source

Posted on June 5, 2010

Pour le week-end et suite au commentaire de l’article précédent, on intègre ici l’enregistrement de la présentation d’ouverture du dernier Google I/O 2010. Bien que nous soyons très orientés Microsoft, nous sommes aussi très Open Source ou tout du moins “Open Interface”. La mise à disposition d’un code source doit avoir pour but de collaborer sur un même projet. Soit pour apporter des compétences manquantes soit pour accélérer les développements. Concentrés sur quelques projets de développements que nous lançons, notre rapport avec les autres applications ne nécessitent pas la disponibilité du code, par contre nous avons besoin de la disponibilité de l’interface. Disponibilité autant technique que commerciale. Dans le cadre de nos développements autour des produits Autodesk, nous faisons partie du programme Autodesk Developper’s Network. C’est un service bien sûr payant mais qui derrière, met à disposition la totalité des outils Autodesk venant avec une documentation et un support qui facilite la maitrise des interfaces techniques. Et les développements ne demandent pas le versement de royalties par la suite.

Dans ce sens, Google est très ouvert. C’est un business, ils trouvent des revenus dans toutes leurs activités à plus ou moins long terme (même si Google Ads, leur plateforme publicitaire reste la poule aux oeufs d’or) et misent sur l’ouverture et la collaboration (Point différenciateur fondamental avec Apple). On pense que ce peut-être un des acteurs futurs importants du PLM. Si certains pensent que le PLM a besoin d’être hébérgé en interne dans les entreprises, Google réalise aussi ce genre d’offres comme avec Google Search où ils apportent un serveur lame sur le site du client pour améliorer la recherche de documents et médias. Par exemple Valeo avait déjà ce service, leur permettant de simplifier et accélérer une grande quantités de documents. Ils ont depuis élargi cette intégration avec le déploiement de google apps edition Premier (officialisé l’année dernière).

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Veille technologique : Google Trends PLM vs PDM

Posted on April 13, 2010

Ce week-end, sur BFM Radio, on a pu écouter l’émission “l’entreprise BFM” pendant laquelle, Catherine Barba, PDG de Cashstore et chroniqueuse pour l’occasion, nous rappelait l’existence de Google Trends. Catherine Barba est une spécialiste de l’e-commerce et présentait son importante utilisation de cet outil de veille marketing, pour savoir par exemple si dans la prochaine newsletter qu’elle diffusera, elle utilisera le terme “code promo”, ou ” code reduc”. Google Trends est en fait un outil qui va permettre d’analyser la multitude de données reccueillies lorsque les internautes font une recherche sur Google.

Donc nous nous sommes mis à faire différentes recherches, comparer différents termes, analyser certains cycles de pics de recherches sur des termes. On peut par exemple reprendre l’exemple qui était cité sur BFM, le changement. On peut voir ci-dessous l’évolution des requêtes faites sur le mot “changement” en france:

Changement

On s’aperçoit que chaque année, il y a deux pics. Un premier au mois de mars et un second au mois d’octobre. Donc diverses études sociologiques ou marketing peuvent tirer un bénéfice conséquent de cet outil, mais revenons-en à notre activité du PLM.

Suite à ces premières recherches, on a donc voulu étudier l’utilité d’un tel outil pour Prodeos et on a commencé à comparer différents termes que l’on peut utiliser dans notre activité.

Nous avons réalisé une première comparaison au niveau des USA entre PDM et PLM (trop peu de données exploitables pour la france):

plmpdm

On peut donc voir que la démarche de gestion d’information produit s’élargie et on parle donc de plus en plus de PLM plutôt que de PDM. (Bien qu’il faille faire attention aux différentes dénomination que peut prendre chaque acronyme).

On conseil donc à nos lecteurs, de se rendre sur ce site, il y a vraiment des éléments très intéressants à analyser.

  • Ne pas vendre des ERP (ou Systèmes d’information en général) en fin d’année

SapOracle

  • Cloud contre Open Source

OpenSourceCloud

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator