(Eng) Update on CAD'Inn Project CATIA connecting to Innovator

Posted on May 27, 2011

logo_cadinnI’ve never made an article about this project directly in English in this blog, so it might be quite a new thing for english readers and it should just be an update for the people who already read articles in French (even translated) about the CAD’Inn Project. CAD’inn is a project initiated by Pascal Morenton from ECP (Ecole Centrale de Paris). Initially called Rialto, this project developped in VBA connects CATIA to Windchill. After Pascal started using Aras Innovator, he adapted the connector to enable exchanging 3D Cad model with this Open Source PLM Solution. Then the project finally changed his name to become CAD’Inn and to focus on exchanging 3D cad models between CATIA, Microsoft Excel and Aras Innovator.  Here is the video for the version 0.70 and the actual available version is the 0.72:

For more information about cad’inn please visit ECP’s website : http://cao.etudes.ecp.fr/index.php?page=cadinn.htm

Yoann Maingon


 

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

des nouvelles de CAD'INN

Posted on July 8, 2010

Le temps passe et le projet CAD’Inn, anciennement Rialto, mené par Pascal Morenton de l’ECP évolue de version en version. Alors que notre dernier article sur le sujet présentait la version 0.31, il est actuellement proposé de télécharger la version 0.62 sur le site du PLMLab.

Pour un rappel des faits, voici une courte vidéo qui présentait les fonctions principales de la version 0.31:

Et voici les vidéos les plus récentes réalisées (version 0.46) par Pascal Morenton pour présenter la gestion sous Excel de sa configuration produit:

  • CAD Inn 0,46 : Save a CATIA V5 model

  • CAD Inn 0,46 : Build a CATIA V5 model from EXCEL

  • CAD Inn 0.46 : change a CATIA V5 configuration into EXCEL

  • CAD Inn 0.46 : Retrieve a CATIA V5 model configuration

Vous pouvez retrouver le projet CAD’Inn avec tous les modèles et toutes les sources téléchargeables sur le site du PLMLab : http://www.plmlab.fr/index.php?page=cadinn.

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

PLM = BPM + ECM + PM + CMII + … (if standards == true)

Posted on June 28, 2010

Aras innovator est présenté sous plusieurs appellations selon l’entreprise qui le présente.

  • Aras corp: “Advanced PLM Software”
  • Prodeos: “Enterprise Open Source PLM”
  • AESSIS : “Advanced enterprise open-source PLM solution”

On a publié un article récemment sur la vision du CEO d’Autodesk, Carl Bass, sur le PLM et dans lequel il indiquait que c’était principalement un outil marketing supplémentaire pour les grands éditeurs de CAO. Compte tenu de la difficulté que l’on peut avoir à expliquer ce qu’est une solution PLM, je reconnais qu’en effet, parler d’un “logiciel PLM” ou d’une “solution PLM” a principalement un but marketing car cela ne définit pas clairement ce que l’on trouvera dedans, le terme PLM n’étant pas clairement défini.

PLM est avant tout un concept de gestion de l’information

Dernièrement, Deelip Menezes (fondateur & CEO de SYCODE et Co-fondateur & CTO de Print3D Corporation) rédigeait sur son blog ses récentes discussions avec Peter Schroer, CEO d’Aras corp. Une de ses discussions l’a amené à rédiger un court article sur la définition du PLM. Peter indique dans leur conversation qu’à chaque discussion à propos de PLM avec ses clients et prospects, il en vient à discuter de sujets très divers et pourtant parlant tous de PLM. C’est donc pour cela qu’il est compliqué de définir le PLM car pour chaque entreprise ou chaque fonction de l’entreprise on en trouve encore des visions très diverses. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas une définition à plus haut niveau qui n’englobe pas la vision de chacun. Il transmet d’ailleurs par la suite une définition (ou non définition) du PLM : “PLM is easy to define. It’s 3 things. A product. Its lifecycle. And Managing it.” Sans prendre le temps de reformuler une définition claire dans cet article je pense cependant qu’une bonne manière de définir le PLM sera d’expliciter son but. A quoi cela sert d’avoir une stratégie PLM? Pourquoi avoir besoin d’investir dans des logiciels? Quel en sera le retour sur investissement? Lorsque cela est mieux défini alors on a la définition du PLM.

Le concept de PLM s’appuie sur des modules existants

Le PLM est donc une réflexion haut niveau sur comment gérer toute l’information liée à nos produits, toute la valeur ajoutée intellectuelle de l’entreprise et son cycle de vie. Les entreprises, et en particulier depuis l’explosion de l’informatique et des données qui y sont liées, ont traité divers problèmes plus spécifiques bien avant que l’acronyme PLM devienne si populaire.

GED – Gestion Electronique des Documents (ou ECM en anglais)

La gestion électronique des documents avait, compte tenu de l’informatisation des entreprises, pris en compte les processus d’acquisition de documents, le classement de ces documents, leur stockage et leur diffusion.

BPM – Business Process Management

La modélisation et le pilotage de procédure d’entreprise permet d’automatiser des processus de l’entreprise. Cet outil n’est pas spécifique à une gestion de données intellectuelles de l’entreprise mais reste un outil majeur et incontournable de toute solution informatique aujourd’hui pour capitaliser les procédures, s’assurer de leur bon fonctionnement et connaître l’état et l’avancement de toute tâche dans l’entreprise à un instant T.

PM – Project Management

La solution de gestion de projet a pendant longtemps permis de réaliser de la planification plus ou moins avancée sans pour autant permettre de réaliser un lien direct avec le contenu du projet. Depuis quelques années cependant plus de solutions sont disponibles pour intégrer de la documentation, des outils de communication, etc…

PDM – Product Data Management

Pour certains c’est l’ancêtre du PLM, pourtant il n’en est rien. Le PDM a pour but de gérer des données de conception du produit, et ce, en se focalisant principalement sur la gestion de données CAO. Alors oui ça peu être plus large, gérer l’évolution d’une configuration, gérer des workflows de validation mais cela peut être aussi être plus restreint comme gérer simplement le Check-in et Check-out de structure CAO de produits. Encore une fois les frontières d’un PDM ne sont pas toujours claires et certaines de ses fonctions peuvent se retrouver dans la GED ou le BPM.

CM – Change Management

L’outil de gestion des modifications va permettre de réaliser toute la gestion de configuration et de manière plus générale faciliter la gestion des évolutions de l’entreprise autant dans ses produits que dans ses méthodes. Il doit permettre la gestion de matrices d’impact qui permettent d’évaluer les conséquences de tout changement dans la définition d’un produit voire dans tout autre élément, ou procédure de l’entreprise.

QM, Reporting, …

Enfin de nombreux autres outils existant principalement sous forme de tableurs peuvent aujourd’hui offrir une réelle valeur à un outil de gestion de cycle de vie de l’information des produits.

Les standards, la brique fondamentale qui crédibilisera le PLM

Quand on a tout ces outils qui existent, pourquoi s’obstiner à réinventer la roue et surtout comment prétendre que nous serons capables de réaliser des modules aussi performants que ceux des éditeurs qui ne se concentrent souvent que sur un seul de ces modules? Vous allez me dire que c’est un peu contradictoire avec la démarche de Prodeos qui intègre la solution Aras Innovator dans laquelle chacun de ces modules a été entièrement recréé. Oui c’est en partie contradictoire avec la démarche d’Aras, pas avec la démarche de Prodeos qui en tant qu’intégrateur propose le meilleur outil. L’outil parfait n’existe pas encore.

L’élément qui fera la différence sera l’application de standards. Si chaque éditeur de solutions assimilables à des modules PLM, base sa solution sur des standards (que ce soit les standards actuels ou des nouveaux standards établis par plusieurs éditeurs), alors on pourra créer des solutions PLM à la carte qui permettront de correspondre à chaque société.

En attendant, et pour en revenir à Aras Innovator, même s’ils ont recréé les briques principales tels que GED, CM et BPM, ils plébiscitent cependant l’utilisation de standards pour que de nouveaux modules soit aisément interfaçables avec leur solution. D’autres éditeurs vont il s’ouvrir à ce point pour favoriser ce genre de développements? Pour l’instant Aras a pris de l’avance, mais je ne serais pas étonné de voir des outils proches de Google prendre rapidement des parts de marchés sur le PLM grâce à leur ouverture technique.


 

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Compte Rendu de l’atelier Back to Basics 2

Posted on December 2, 2009

http://www.plmlab.fr/index.php?page=journee-du-1er-decembre-2009

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Demain Prodeos à l’ECP pour Back To Basics 2

Posted on November 30, 2009

Prodeos représenté par son dirigeant Yoann Maingon présentera les avantages de la création de communautés orientées Open Source pour le développement collaboratif de solutions au plus prêt des besoins des industriels.

Prodeos_backtobasics

Prodeos présentera donc rapidement son business model de type Open Source pour décrire ses activités de services et de moteur de communautés de développeurs-concepteurs.
Nous présenterons et commenterons ensuite le projet AMLtoUML suivi d’autres développements sous licence Open Source.
Enfin nous discuterons avec les participants à cette conférence sur la perennité de la solution Open Source Aras Innovator et les opportunités que peut créer l’Open Source dans le monde du PLM.

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Présentation du 2ème atelier « Back to basics »

Posted on November 14, 2009

Journée Back To Basics 2 - ECP - 1er Décembre 2009

Présentation du 2ème atelier « Back to basics » – 1er Décembre 2009

Articles, documents, nomenclatures, dossiers, liasses … autant de termes et de concepts manipulés quotidiennement qui structurent l’organisation des travaux dans tout bureau d’études. Une définition rigoureuse de ces termes et concepts conditionne le succès de toute démarche PLM. Plus encore, elle devient une exigence quand on veut toucher toutes les fonctions de l’entreprise.

Cette définition rigoureuse constitue aussi un pré‐requis, non négociable, pour mettre en place un système d’information « PLM » permettant de manipuler efficacement ces objets. Etablir et partager dans l’entreprise son modèle de données, le mettre en correspondance avec les solutions logicielles envisagées sont dans tous les cas des étapes majeures d’un projet PLM.
Nous aborderons lors de cet atelier les thèmes suivants :
Les objets « métier » et leurs représentations
Les relations entre objets « métier », définir son modèle de données
Le cas type des objets CAO : structure et relations avec la nomenclature, les articles …
Une large part sera faite aux questions à traiter pour évaluer la pertinence du modèle de données explicite ou sous‐jacent des progiciels PLM en fonction du modèle de données de l’entreprise. Dans ce cadre, la question de l’open‐source sera abordée et illustrée à travers la présentation d’une solution.
Tous les participants à ce 2ème atelier du PLM Lab sont invités à contribuer à l’enrichissement de son ordre du jour en nous faisant parvenir leurs commentaires et suggestions. L’ordre du jour de l’atelier sera mis à jour en fonction de vos retours. Les prochains ateliers du PLM Lab auront pour thèmes :
Back to basics 3 (Mai‐Juin 2010) : Processus et rôles
Back to basics 4 (Décembre 2010) : “Lean PLM”
Rappel de la démarche « Back to basics »
Le PLM est une stratégie d’entreprise qui ne peut se résumer à un déploiement d’outils logiciels, comme cela est trop souvent perçu. Une approche PLM constitue en effet une question complexe qui demandera à l’entreprise des efforts soutenus, dans la durée, et ce sera pour elle l’occasion de se poser des questions importantes sinon critiques liées à son coeur de métier et à son évolution. Un travail de fond devra alors être impérativement fait en amont ou en accompagnement d’une démarche PLM pour clarifier ou formaliser les concepts, les méthodologies et les processus clés de l’entreprise, notamment au niveau de ses activités d’ingénierie et d’innovation.
Si, comme nous, vous pensez que des questions de fond doivent encore faire l’objet d’une clarification pilotée par les « métiers » de l’entreprise, nous vous invitons à venir partager avec nous vos retours d’expériences à l’occasion des ateliers du cycle « Back to basics » du PLM lab. Ces ateliers n’ont pas pour ambition de donner des réponses définitives aux questions posées mais bien de faire état des interrogations et des difficultés opérationnelles ou plus conceptuelles qu’une entreprise peut rencontrer dans la mise en oeuvre d’un projet PLM.

Articles, documents, nomenclatures, dossiers, liasses … autant de termes et de concepts manipulés quotidiennement qui structurent l’organisation des travaux dans tout bureau d’études. Une définition rigoureuse de ces termes et concepts conditionne le succès de toute démarche PLM. Plus encore, elle devient une exigence quand on veut toucher toutes les fonctions de l’entreprise.

Cette définition rigoureuse constitue aussi un pré‐requis, non négociable, pour mettre en place un système d’information « PLM » permettant de manipuler efficacement ces objets. Etablir et partager dans l’entreprise son modèle de données, le mettre en correspondance avec les solutions logicielles envisagées sont dans tous les cas des étapes majeures d’un projet PLM.

Nous aborderons lors de cet atelier les thèmes suivants :

  • Les objets « métier » et leurs représentations
  • Les relations entre objets « métier », définir son modèle de données
  • Le cas type des objets CAO : structure et relations avec la nomenclature, les articles …

Une large part sera faite aux questions à traiter pour évaluer la pertinence du modèle de données explicite ou sous‐jacent des progiciels PLM en fonction du modèle de données de l’entreprise. Dans ce cadre, la question de l’open‐source sera abordée et illustrée à travers la présentation d’une solution.

Tous les participants à ce 2ème atelier du PLM Lab sont invités à contribuer à l’enrichissement de son ordre du jour en nous faisant parvenir leurs commentaires et suggestions. L’ordre du jour de l’atelier sera mis à jour en fonction de vos retours. Les prochains ateliers du PLM Lab auront pour thèmes :

  • Back to basics 3 (Mai‐Juin 2010) : Processus et rôles
  • Back to basics 4 (Décembre 2010) : “Lean PLM”

Rappel de la démarche « Back to basics »

Le PLM est une stratégie d’entreprise qui ne peut se résumer à un déploiement d’outils logiciels, comme cela est trop souvent perçu. Une approche PLM constitue en effet une question complexe qui demandera à l’entreprise des efforts soutenus, dans la durée, et ce sera pour elle l’occasion de se poser des questions importantes sinon critiques liées à son coeur de métier et à son évolution. Un travail de fond devra alors être impérativement fait en amont ou en accompagnement d’une démarche PLM pour clarifier ou formaliser les concepts, les méthodologies et les processus clés de l’entreprise, notamment au niveau de ses activités d’ingénierie et d’innovation.

Si, comme nous, vous pensez que des questions de fond doivent encore faire l’objet d’une clarification pilotée par les « métiers » de l’entreprise, nous vous invitons à venir partager avec nous vos retours d’expériences à l’occasion des ateliers du cycle « Back to basics » du PLM lab. Ces ateliers n’ont pas pour ambition de donner des réponses définitives aux questions posées mais bien de faire état des interrogations et des difficultés opérationnelles ou plus conceptuelles qu’une entreprise peut rencontrer dans la mise en oeuvre d’un projet PLM.

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator