(Eng) “Process leads, Tools must enable”

Posted on January 17, 2012

process_tools_whiteThis is a line I just read again in one of the first books I’ve work with to learn about PLM. This book is the one about CMII called “CMII for Business Process Infrastructure” by Vincent C. Guess. First of all, what I like about the group managing CMII is their interest in process and their apparant independance from softwares. I’m not saying that to explain that they must be cool. I’m saying that because I think, and I wrote that in that blog many times, Process and Tools should be studied, acquired and managed separately. The process is the smart things you need to think about in order to make your business more efficient while someone else needs to make sure that he will provide you with the good tools in order to run the process you defined.

The business reality

Well, issue is, I’ve almost never seen this setup with independance and transparencies between roles in this three-roles’ group gathering: the customer, the process specialist and the technology editor. Why that? First thing is, there are very few independent consulting companies in PLM. And for those who will say that we’re no better, that’s true. But I consider myself more as a provider of a PLM-enabling technology with at the same time an industrial background as a former Process Engineer. So back to the “business reality” I was mentioning, yes it is difficult to find consultants without having them already selling you the tool. And we have seen PLM integrator trying to promote more than one system in order to expand their market and it usually had some impact on the lead distribution from the editor!

Different roles, different presentations, shared decisions

This is a key point in the buying process of a PLM strategy including process optimization and enabling-tools deployment. Roles have to be clearly defined on wether people can decide about process optimizer quality/performance or if they can decide on the technology side. And I’ve seen all the situation in meetings: Some people will want to see a big show about how easy it will be to create and produce a super system with CAD, CAM, … talking to each other like in a fantastic tower of babel. Some will focus on the technical benefit, they want to see the use of standards like XML, webservices, STEP,… So sometimes I was meeting one person of a kind or even both at the same time but the issue was, I was never able to have two speeches. And as I think that a PLM strategy should more drive to a buying process from the users than a selling process from the PLM solution provider, here’s what I think would be the best: Make sure to separate meetings and presentations between Process enhancers and technology suppliers. Ask Process people to make sure they only talk about process and ask technology providers to show their software. And do it for each provider. It’s a lot easier to show functional miracles on PowerPoint than it is to show a software that works well and live!

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Eng) Standards for Process/Workflow management

Posted on January 9, 2012

StandardWorkflowPart of my continuous improvement process in this enterprise product lifecycle environment is to keep an eye on standards. When I started to work in PLM, mainly with Aras Innovator the first few discussions I had about standards were with Professor Pascal Morenton from Ecole Centrale de Paris. We were mainly discussing about how Aras Innovator was able to work with a datamodel which would comply with the AP214 standard regarding the Product – Part – Document section of the data-model. More recenlty I talked about some other standards in this blog like the whole collection of xml standards managed by OASIS. That was at a time I was focusing on standards to describe invoices. And as workflows and lifecycles are some of the main features of a PLM system, I was wondering if there were some standard defined. As some of you may know, I mainly focused on XML so we’ll explore standards with this description format.

Some Standard to handle Process/Workflows

I recently made some search on potential standards about workflows and lifecycles and I stumbled upon this document from 2002. As the document is almost 10 years old, I wondered if anyone have had a use out of it. So I used my tiny Twitter network with no success.

tweet_workflow_standard

I wonder if any of the existing BPM solution or PLM solutions, is using a standard or at least a common way to describe and manage a workflow.

So, the first thing to watch is the data-model. And this document presents what is the data model of a Workflow Process Definition and also the data-model of a Workflow package containing processes, participants,…

Standard datamodel workflow

Workflow_packages

I won’t go too much into details to talk about this models. The idea is just to show that there are some open structured definitions of a workflow which my have to be improved as the document hasen’t changed for years. Once the definition of the whole workflow model is set up, they show how they implement it with a real life example. Following is a simple order process:

eorder_sample

If then, you read the document, you’ll see that accordingly to the workflow datamodel defintion, they define the order workflow example with an XSD schema. And this is an important element to me as XML is just everywhere on the web. And from xsd schema you can easily create robust User Interfaces which will comply to the defined model.

XSDresultat

So, this definition exists… are there others? I don’t know and I would welcome any reference or any suggestion of such information. While functionnal consultants will work on standard process like CMII workflows for change management, we need to provide some standard basis to help the interoperability of systems and the understanding of how the system they are using works.

The Aras Innovator way

Being an active professionnal member of the Aras Community, I’ve tried to check if Aras was close to the same way of managing the workflow information. In order to do so, I’ve used our tool Aras2UML and I extracted the objects which were included in the process definition.

workflowmap_definition

Some of the information we see here is close to the previous definition but there are differences that let us understand that it was not based on a standard. This is the only software I can really dive into to check that, but i’m pretty sure they all have different data-models.

A huge benefit for migrations

Migrating workflows never is an easy task and you always come up with an important loss of information from your legacy system. This is mainly because mapping these different data-models is most of the time very complicated. This is a dynamic part of the PLM mixing workflow definitions and their instanciation through workflow maps. If you have different ways of managing workflows, most of the time you’ll state that most of the instanciated workflows that are not finished will not be migrated.

Conclusion

It took me a while to write this article (holidays haven’t helped) and during this time, Oleg Shilovitsky made another article about Process simplification and the importance of Business Process management. This is an important topic to cover as I’ve seen during presentations that editing a workflow in front of a prospect is really one of the keypoint where he can see the software helping him on a daily basis for all his regular processes. My thought about that, and it’s just about working on a different level, we need to push editors to use standards or at least clear data-models before building new UIs and new features. I’m not sure yet about what would be the selling point for the editor by mentioning that he follows a certain standard but there must be some. I definitely miss a lot of information and experience for this article and I’m sure I’ll get back to this topic later.  In the mean time, feel free to chat with me about it.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Express ECO pour découvrir la gestion des modifications

Posted on October 4, 2011

La gestion des modifications dans l’activité de gestion de configuration peut parfois effrayer certaines personnes par la complexité apparente des workflows et cycles de vie qui sont en général mis à disposition par les standards ou les bonnes pratiques telles que CMII. Je dis complexité apparente parcequ’en fait ces workflows impliquent en général différentes personnes qui au final n’ont chacune que peu de choses à faire. Cette apparente complexité devient donc réelle si l’équipe en charge d’une gestion de configuration est limitée par la taille de l’entreprise. Il est donc dans ce cas utile d’avoir un outil simplifié au niveau des workflows mais conservant des fonctionnalités riches en termes d’enregistrement des signatures de chacun et en terme d’analyse d’impact des changements.

C’est donc une fonctionnalité qui a été renforcée dans Aras Innovator depuis la sortie en téléchargement libre de la version 9.3 qui en plus de la disponibilité de l’ECO pour remplacer PR-ECR-ECN depuis plusieurs versions, est enrichi avec un Express ECO qui intègre dans un même formulaire une analyse d’impact et un rapport de signature contenant l’avancement du workflow.

Pour en découvrir le fonctionnement je vous propose donc la présentation suivante. Il n’y a aucune customisation sur cette base, ce sont des fonctionnalités disponibles dès l’installation d’Aras Innovator que vous pouvez télécharger gratuitement ici.


 

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

ICM & CMII – un modèle de méthodo pour le PLM?

Posted on July 29, 2010

Fonctionnement

Avec le lancement du passage du PLMLab au statut d’association, j’essaye d’imaginer la meilleure façon dont cette future organisation pourrait s’assurer de produire des livrables utiles, indépendants de logiciels et puisse s’inscrire dans la durée en étant un organisme référent sur le sujet du PLM. Et ce, non seulement envers les utilisateurs, mais aussi envers les éditeurs et consultants du domaine.

Je l’ai déjà présenté plusieurs fois dans ce blog à travers des liens ou des présentations d’utilisation d’Aras Innovator, le CMII, standard pour la gestion de configuration d’entreprise et de produit, définit les requis pour assurer une gestion de configuration non seulement à l’entreprise à travers ses processus métiers mais aussi pour les produits à travers la gestion des évolutions qui l’impactent. L’étude de ce standard de gestion, qui doit à coup sûr être un des process de la gestion de cycle de vie de produit, a été lancée dans les années 70, et a pu évoluer pendant près de 40 sans être malmenée par des éditeurs de logiciels car le principe est clairement établi par l’ICM (Institute of Configuration Management): “CMII is a paper-based system”. L’outil informatique est ici au service du standard. Alors que pour le PLM on a pu voir des modèles de données évoluer en fonction des technologies employées, le CMII n’a pas à suivre cette démarche. A partir de leurs critères de validation d’un outil “CMII-compliant”, il fournissent une évaluation des différentes solutions informatiques.

CMII_Certified_Tools

On peut voir dans cette grille (cliquez dessus pour avoir plus d’informations par rapport à cette évaluation) qu’Aras a 4 étoiles, et  Aras explique comment ils ont préparé la solution Aras Innovator pour qu’elle ait une telle appréciation en disant qu’ils ont pris le référentiel CMII défini par l’ICMHQ et ils ont recopié les process, les formulaires, etc… Et c’est clairement ce qu’attendait l’ICMHQ pour une bonne validation de l’outil.

En tant qu’intégrateur de solutions et développeur de solutions tierces pour Aras Innovator et les outils d’Autodesk, c’est exactement ce que l’on attend d’une structure comme le PLMLab. Qu’elle définisse des standards qui offrent un consensus amené par des industriels et nous mettrons à disposition la meilleure technologie possible pour en assurer un fonctionnement performant et au meilleur coût.

Je me permets de rajouter deux diagrammes pour vous attirer vers la lecture de documents du standards CMII qui sont très bien réalisés et qui peuvent certainement servir de modèle pour le type de livrables que devra produire le PLMLAb.

Business Enterprise Baseline

Business Enterprise Baseline

CM Process Effectiveness

CM Process Effectiveness

Vous pouvez retrouver les standards CMII pour les processus métiers et pour les produits aux adresses suivantes:

Site de l’ICM : http://www.icmhq.com/index.html

Site du GFKM qui reproduit les formations et conférences sur le CMII en europe : http://www.gfkm.de/index.php/en.html

Yoann Maingon


 

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

PLM = BPM + ECM + PM + CMII + … (if standards == true)

Posted on June 28, 2010

Aras innovator est présenté sous plusieurs appellations selon l’entreprise qui le présente.

  • Aras corp: “Advanced PLM Software”
  • Prodeos: “Enterprise Open Source PLM”
  • AESSIS : “Advanced enterprise open-source PLM solution”

On a publié un article récemment sur la vision du CEO d’Autodesk, Carl Bass, sur le PLM et dans lequel il indiquait que c’était principalement un outil marketing supplémentaire pour les grands éditeurs de CAO. Compte tenu de la difficulté que l’on peut avoir à expliquer ce qu’est une solution PLM, je reconnais qu’en effet, parler d’un “logiciel PLM” ou d’une “solution PLM” a principalement un but marketing car cela ne définit pas clairement ce que l’on trouvera dedans, le terme PLM n’étant pas clairement défini.

PLM est avant tout un concept de gestion de l’information

Dernièrement, Deelip Menezes (fondateur & CEO de SYCODE et Co-fondateur & CTO de Print3D Corporation) rédigeait sur son blog ses récentes discussions avec Peter Schroer, CEO d’Aras corp. Une de ses discussions l’a amené à rédiger un court article sur la définition du PLM. Peter indique dans leur conversation qu’à chaque discussion à propos de PLM avec ses clients et prospects, il en vient à discuter de sujets très divers et pourtant parlant tous de PLM. C’est donc pour cela qu’il est compliqué de définir le PLM car pour chaque entreprise ou chaque fonction de l’entreprise on en trouve encore des visions très diverses. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas une définition à plus haut niveau qui n’englobe pas la vision de chacun. Il transmet d’ailleurs par la suite une définition (ou non définition) du PLM : “PLM is easy to define. It’s 3 things. A product. Its lifecycle. And Managing it.” Sans prendre le temps de reformuler une définition claire dans cet article je pense cependant qu’une bonne manière de définir le PLM sera d’expliciter son but. A quoi cela sert d’avoir une stratégie PLM? Pourquoi avoir besoin d’investir dans des logiciels? Quel en sera le retour sur investissement? Lorsque cela est mieux défini alors on a la définition du PLM.

Le concept de PLM s’appuie sur des modules existants

Le PLM est donc une réflexion haut niveau sur comment gérer toute l’information liée à nos produits, toute la valeur ajoutée intellectuelle de l’entreprise et son cycle de vie. Les entreprises, et en particulier depuis l’explosion de l’informatique et des données qui y sont liées, ont traité divers problèmes plus spécifiques bien avant que l’acronyme PLM devienne si populaire.

GED – Gestion Electronique des Documents (ou ECM en anglais)

La gestion électronique des documents avait, compte tenu de l’informatisation des entreprises, pris en compte les processus d’acquisition de documents, le classement de ces documents, leur stockage et leur diffusion.

BPM – Business Process Management

La modélisation et le pilotage de procédure d’entreprise permet d’automatiser des processus de l’entreprise. Cet outil n’est pas spécifique à une gestion de données intellectuelles de l’entreprise mais reste un outil majeur et incontournable de toute solution informatique aujourd’hui pour capitaliser les procédures, s’assurer de leur bon fonctionnement et connaître l’état et l’avancement de toute tâche dans l’entreprise à un instant T.

PM – Project Management

La solution de gestion de projet a pendant longtemps permis de réaliser de la planification plus ou moins avancée sans pour autant permettre de réaliser un lien direct avec le contenu du projet. Depuis quelques années cependant plus de solutions sont disponibles pour intégrer de la documentation, des outils de communication, etc…

PDM – Product Data Management

Pour certains c’est l’ancêtre du PLM, pourtant il n’en est rien. Le PDM a pour but de gérer des données de conception du produit, et ce, en se focalisant principalement sur la gestion de données CAO. Alors oui ça peu être plus large, gérer l’évolution d’une configuration, gérer des workflows de validation mais cela peut être aussi être plus restreint comme gérer simplement le Check-in et Check-out de structure CAO de produits. Encore une fois les frontières d’un PDM ne sont pas toujours claires et certaines de ses fonctions peuvent se retrouver dans la GED ou le BPM.

CM – Change Management

L’outil de gestion des modifications va permettre de réaliser toute la gestion de configuration et de manière plus générale faciliter la gestion des évolutions de l’entreprise autant dans ses produits que dans ses méthodes. Il doit permettre la gestion de matrices d’impact qui permettent d’évaluer les conséquences de tout changement dans la définition d’un produit voire dans tout autre élément, ou procédure de l’entreprise.

QM, Reporting, …

Enfin de nombreux autres outils existant principalement sous forme de tableurs peuvent aujourd’hui offrir une réelle valeur à un outil de gestion de cycle de vie de l’information des produits.

Les standards, la brique fondamentale qui crédibilisera le PLM

Quand on a tout ces outils qui existent, pourquoi s’obstiner à réinventer la roue et surtout comment prétendre que nous serons capables de réaliser des modules aussi performants que ceux des éditeurs qui ne se concentrent souvent que sur un seul de ces modules? Vous allez me dire que c’est un peu contradictoire avec la démarche de Prodeos qui intègre la solution Aras Innovator dans laquelle chacun de ces modules a été entièrement recréé. Oui c’est en partie contradictoire avec la démarche d’Aras, pas avec la démarche de Prodeos qui en tant qu’intégrateur propose le meilleur outil. L’outil parfait n’existe pas encore.

L’élément qui fera la différence sera l’application de standards. Si chaque éditeur de solutions assimilables à des modules PLM, base sa solution sur des standards (que ce soit les standards actuels ou des nouveaux standards établis par plusieurs éditeurs), alors on pourra créer des solutions PLM à la carte qui permettront de correspondre à chaque société.

En attendant, et pour en revenir à Aras Innovator, même s’ils ont recréé les briques principales tels que GED, CM et BPM, ils plébiscitent cependant l’utilisation de standards pour que de nouveaux modules soit aisément interfaçables avec leur solution. D’autres éditeurs vont il s’ouvrir à ce point pour favoriser ce genre de développements? Pour l’instant Aras a pris de l’avance, mais je ne serais pas étonné de voir des outils proches de Google prendre rapidement des parts de marchés sur le PLM grâce à leur ouverture technique.


 

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Modèle de données CMII – Aras Innovator (3/3) – a

Posted on April 26, 2010

Toujours dans notre série de présentation du modèle de données spécifique à la gestion CMII mis en ligne sur le site d’ Aras, pour la troisième partie, nous avons découpé en deux vidéos. Après avoir présenté comment créer une structure produit puis avoir mené une revue de documentation, nous présentons dans cette vidéo le lancement d’un ECN pour gérer la validation d’une nouvelle version de la documentation de la table (notre physical item de demo).

Revoir les deux premières vidéo:


 

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Modèle de données CMII – Aras Innovator (1/3)

Posted on April 12, 2010

Aras a récemment mis sur la section projet du site www.aras.com, un nouveau modèle de données dédié à la gestion des modifications selon le modèle CMII. Dans ce cadre, nous réalisons donc 3 vidéos pour présenter:

  • le modèle CMII & l’approche du modèle de données CMII d’Aras Innovator
  • la gestion d’une revue de documentation et la révision d’éléments d’une nomenclature
  • la gestion du remplacement d’un élément d’une nomenclature

Pour plus d’informations sur le CMII n’hésitez pas à visiter les liens suivants:

Pour toute question technique sur la mise en route d’Aras Innovator ou pour l’installation du modèle de données présenté dans cette vidéo, laissez un message sur notre forum:

www.prodeos.com/Forum

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Principes CMII

Posted on January 6, 2010

Pour toutes les personnes interessées par CMII, une bonne introduction peux-etre la lecture de l’ouvrage “CMII for Business Process Infrastructure” de Vincent C. Guess.

Voila les principes CMII qu’il y énumère, extrait:

  • Le produit du bureau d’étude est la documentation
  • Le but du prototype est de valider la documentation
  • Les requis sont maitres, les produit doivent s’y conformer
  • Les processus sont maitres, les outils facilitent (suivent)
  • Lorsque les outils prennent la maitrise, les erreurs suivent (de Steve Easterbrook)
  • Les actions correctives continues ne sont pas l’amélioration continue
  • Ceux qui travaillent en mode correctif perdent 40% de leurs ressources sur intervention.

et le dernier en VO:

Option 1: Follow the crowd; send all work offshore and delay your demise. Or 2:  get Lean and Mean.

To get Lean is to eliminate the need for intervention ressources.

To get Mean is to ramp up the rate of real improvements. CMII is Lean and Mean at its best.

Lien pour se fournir l’ouvrage: http://www.icmhq.com/configuration-management-cmii-book.html

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Mise à Jour du site internet Prodeos.com

Posted on November 5, 2009

Nous avons réalisé une mise à jour de notre site internet www.prodeos.com avec pour principales modifications:

  • Présentation du programme QuickStart
  • Découpage de la rubrique PLM en 3 sous rubriques (Solution Aras Innovator, Gestion de configuration CMII, Open Source)

Si vous utilisez Google Chrome comme navigateur, il se peut que vous ayez à vider votre cache pour assurer une bonne lisibilité du site.

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator