(Fr) Back to Basics 5 : Flux de définition et flux de production

Posted on November 7, 2011

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

(Fr) Les 5 articles les plus lus sur Prodeos.fr au mois de Juin

Posted on July 1, 2011

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

(Fr) Back To Basics 4 : les nomenclatures

Posted on June 11, 2011

PLMlabCe jeudi 9 juin 2011 a donc eu lieu la 4ème édition des conférences “Back to Basics” organisées par l’association PLMLab. Cette journée avait comme thème principal “la gestion des nomenclatures”. Vous pouvez retrouver le programme de cette journée sur mon récent article présentant la journée. Malheureusement les transports (le périphérique parisien pour ne pas le nommer) ne m’ont pas aidé à arriver à l’heure pour la première présentation ne me permettant pas de vous faire un retour sur l’intervention de Pierre Bru, Responsable Production numérique chez Dassault Aviation. Je n’ai pu assister qu’à la fin de sa présentation et aux questions-réponses qui suivaient.

Suite à cette présentation, Pascal Morenton de l’Ecole Centrale de Paris et Président de l’association PLMLab venait présenter les initiatives de l’ECP pour sensibiliser et enseigner les problématiques PLM liées à la gestion de nomenclature avec en particulier la description du cours réalisé en coopération avec Dassault Aviation. Ce cours amène les élèves à travailler sur un module d’un falcon qui reçoit de fortes vibrations lors de la sortie de la génératrice de secours de l’avion. Les élèves recoivent la CAO concernant le module impacté et son support et doivent travailler à améliorer ce support pour limiter l’impact des vibrations.

Backtobasics PLMLAB 2

C’est ensuite Jean-Jacques Urban-Galindo qui prenait la parole pour revenir sur la gestion de nomenclature et de la diversité dans le milieu de l’automobile qu’il connait parfaitement compte tenu de sa longue carrière dans les systèmes d’information de cette industrie. Suite à cette intervention, le temps des questions m’a permis de communiquer mon désaccord concernant l’amortissement et donc la non-remontée d’indices lors de certaines modifications pour lesquelles on évalue une “interchangeabilité”. J’ai à ce sujet préparé un article que je publierais ce mardi 14 sur le fait que l’interchangeabilité dans l’absolu n’existe pas.

Backtobasics PLMLAB 3

Au retour du déjeuner nous avons assisté à une présentation de Michelin qui a lancé depuis deux ans une démarche PLM avec un souci principal de mieux centraliser la gestion des produits et de leur supply chain. Leur projet semble nécessiter une surveillance particulière aux risques et opportunités de relations avec leur ERP.

Backtobasics PLMLAB 4

Enfin, pour la première fois dans une journée Back to Basics, nous organisions une session d’échanges et de débat regroupant devant l’assemblée, les principaux intervenants de la journée pour répondre aux questions de Denis Debaecker qui permettait de recentrer les discussions sur le thème de la journée, les nomenclatures.

Backtobasics PLMLAB 5

La journée se terminait sur un état des lieux de l’association PLMLab et sur des échanges portant sur la sélection d’un sujet pour notre prochaine journée “Back to Basics”.

La prochaine fois je tâcherai d’avoir un téléphone qui fonctionne mieux pour vous faire partager par tweets l’avancement et des extraits de contenu du déroulement de la journée. Pour ne pas les manquer vous pouvez déjà me suivre sur twitter.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) PLMLab – Back to Basics 3 – Compte Rendu

Posted on December 3, 2010

PLMlabBlogAujourd’hui se tenait la conférence Back to Basics 3 organisée par l’association PLMLab dans les locaux de l’école Centrale Paris. Telle que présentée dans l’article que j’avais rédigé pour en présenter le programme, cette journée avait pour thème “les standards”:

  • Comment s’orienter dans la “jungle” des standards : AP213, AP214, AP233, AP239, ISO 10007 … ?
  • Quels sont leurs périmètres ? Leurs finalités ?
  • Comment aborder et implémenter les standards dans une démarche PLM d’entreprise ?
  • Comment permettre aux acteurs de s’approprier les standards ?
  • Editeurs de solutions PLM et standards, quelles stratégies ?
  • etc

La journée a donc été introduite par Pascal Morenton président de l’association. Il a rappelé le cadre de l’association, les outils utilisés pour collaborer dans le cadre des ateliers de l’association, et le but de la journée autour de la problématique des standards appliqués au PLM.

Pascal Morenton Back to Basics 3 PLMLab

Pascal Morenton

Jean-Jacques Urban Galindo, trésorier de l’association a présenté les différentes actions en cours notamment sur les travaux réalisés par des adhérents de l’association sur la démocratisation de la gestion de configuration.

JJUG Back to Basics 3 PLMLab

Jean Jacques Urban Galindo

Les présentations consacrées aux standards débutaient avec la présentation de Vinci Consulting qui nous a présenté divers standards existants et le contexte d’applicabilité de chacun dans le PLM.

Vinci Consulting Back to Basics 3 PLMLab

Vinci Consulting

Une fois le paysage des standards éclairci, nous avons assisté à une présentation très intéressante de Philippe Ebert sur les méthodes et les enjeux de l’archivage long terme chez Dassault Aviation, notamment à travers l’exemple du Falcon 7X dont toutes les données sont archivées numériquement (aucun archivage papier au niveau de la conception structure de l’avion).

Dassault Aviation PLMLab Back to basics 3

Philippe Ebert

Après le repas, Olivier Rives, Directeur Métier Gestion de Configuration & PLM chez Thales, nous a présenté la stratégie PLM et le rapport aux standards chez Thales. Cette présentation a permis pour une fois de parler de PLM sans parler d’intégration de CAO. Les problématiques sont plus sur des processus de gestion et de collaboration dans une entreprise composée d’une multitude de PME avec des activités pouvant parfois être très différentes.

Thales PLMLab Back to basics 3

Olivier Rives

Loïg Jeannin (ex-Magna Steyr) nous a présenté les problématiques des standards, voir d’un environnement multistandards, dans la relation donneur d’ordre <-> sous-traitant dans l’automobile. Il nous a présenté les principales difficultés auxquelles les réponses ne sont pas encore apportées à ce jour, et affectant un grand nombre de sociétés évoluant dans la chaîne de valeur du produit sur lequel ils interviennent.

Loig Jeannin

Loig Jeannin

Et pour terminer cette série de présentations sur les standards, Jean Jacques Urban Galindo rapportait son expérience sur les standards et l’outil PLM au sein du groupe PSA.

JJUG

JJUG

La journée s’est conclue sur une séance de questions-réponses portant sur les présentations de l’après-midi et une présentation de l’avancement de l’atelier sur la gestion de configuration. Cet atelier invite d’ailleurs toujours des intervenants pour faire avancer la réalisation d’un livrable ayant pour but de “vulgariser” la gestion de configuration et de permettre d’en diffuser une compréhension commune abordable pour des non-spécialistes de la discipline.

Je vais écrire dans les prochains jours un article sur une frustration que j’ai et qui est alimentée par les présentations des industriels qui d’un côté indiquent régulièrement que l’offre logicielle ne répond pas à leur besoin, et de l’autre côté ils font toujours référence aux mêmes éditeurs. Alors la question que j’ai posée pendant la conférence et que je vais préciser dans un prochain article est: Compte tenu du temps passé à spécifier des processus et modèles de données, à la vue du manque d’adéquation du besoin et de l’offre éditeur et constatant que l’on retrouve toujours les mêmes éditeurs dans ces entreprises, le réel problème pour débloquer ce marché et favoriser des éditeurs émergents à offrir des outils adéquats n’est il pas un problème de sourcing de la part des industriels?  Les éditeurs leurs vendent t”ils plus l’outil qu’ils ne l’achètent?

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

PLMLab – Back to Basics 3

Posted on November 25, 2010

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

Demain Prodeos à l’ECP pour Back To Basics 2

Posted on November 30, 2009

Prodeos représenté par son dirigeant Yoann Maingon présentera les avantages de la création de communautés orientées Open Source pour le développement collaboratif de solutions au plus prêt des besoins des industriels.

Prodeos_backtobasics

Prodeos présentera donc rapidement son business model de type Open Source pour décrire ses activités de services et de moteur de communautés de développeurs-concepteurs.
Nous présenterons et commenterons ensuite le projet AMLtoUML suivi d’autres développements sous licence Open Source.
Enfin nous discuterons avec les participants à cette conférence sur la perennité de la solution Open Source Aras Innovator et les opportunités que peut créer l’Open Source dans le monde du PLM.

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Présentation du 2ème atelier « Back to basics »

Posted on November 14, 2009

Journée Back To Basics 2 - ECP - 1er Décembre 2009

Présentation du 2ème atelier « Back to basics » – 1er Décembre 2009

Articles, documents, nomenclatures, dossiers, liasses … autant de termes et de concepts manipulés quotidiennement qui structurent l’organisation des travaux dans tout bureau d’études. Une définition rigoureuse de ces termes et concepts conditionne le succès de toute démarche PLM. Plus encore, elle devient une exigence quand on veut toucher toutes les fonctions de l’entreprise.

Cette définition rigoureuse constitue aussi un pré‐requis, non négociable, pour mettre en place un système d’information « PLM » permettant de manipuler efficacement ces objets. Etablir et partager dans l’entreprise son modèle de données, le mettre en correspondance avec les solutions logicielles envisagées sont dans tous les cas des étapes majeures d’un projet PLM.
Nous aborderons lors de cet atelier les thèmes suivants :
Les objets « métier » et leurs représentations
Les relations entre objets « métier », définir son modèle de données
Le cas type des objets CAO : structure et relations avec la nomenclature, les articles …
Une large part sera faite aux questions à traiter pour évaluer la pertinence du modèle de données explicite ou sous‐jacent des progiciels PLM en fonction du modèle de données de l’entreprise. Dans ce cadre, la question de l’open‐source sera abordée et illustrée à travers la présentation d’une solution.
Tous les participants à ce 2ème atelier du PLM Lab sont invités à contribuer à l’enrichissement de son ordre du jour en nous faisant parvenir leurs commentaires et suggestions. L’ordre du jour de l’atelier sera mis à jour en fonction de vos retours. Les prochains ateliers du PLM Lab auront pour thèmes :
Back to basics 3 (Mai‐Juin 2010) : Processus et rôles
Back to basics 4 (Décembre 2010) : “Lean PLM”
Rappel de la démarche « Back to basics »
Le PLM est une stratégie d’entreprise qui ne peut se résumer à un déploiement d’outils logiciels, comme cela est trop souvent perçu. Une approche PLM constitue en effet une question complexe qui demandera à l’entreprise des efforts soutenus, dans la durée, et ce sera pour elle l’occasion de se poser des questions importantes sinon critiques liées à son coeur de métier et à son évolution. Un travail de fond devra alors être impérativement fait en amont ou en accompagnement d’une démarche PLM pour clarifier ou formaliser les concepts, les méthodologies et les processus clés de l’entreprise, notamment au niveau de ses activités d’ingénierie et d’innovation.
Si, comme nous, vous pensez que des questions de fond doivent encore faire l’objet d’une clarification pilotée par les « métiers » de l’entreprise, nous vous invitons à venir partager avec nous vos retours d’expériences à l’occasion des ateliers du cycle « Back to basics » du PLM lab. Ces ateliers n’ont pas pour ambition de donner des réponses définitives aux questions posées mais bien de faire état des interrogations et des difficultés opérationnelles ou plus conceptuelles qu’une entreprise peut rencontrer dans la mise en oeuvre d’un projet PLM.

Articles, documents, nomenclatures, dossiers, liasses … autant de termes et de concepts manipulés quotidiennement qui structurent l’organisation des travaux dans tout bureau d’études. Une définition rigoureuse de ces termes et concepts conditionne le succès de toute démarche PLM. Plus encore, elle devient une exigence quand on veut toucher toutes les fonctions de l’entreprise.

Cette définition rigoureuse constitue aussi un pré‐requis, non négociable, pour mettre en place un système d’information « PLM » permettant de manipuler efficacement ces objets. Etablir et partager dans l’entreprise son modèle de données, le mettre en correspondance avec les solutions logicielles envisagées sont dans tous les cas des étapes majeures d’un projet PLM.

Nous aborderons lors de cet atelier les thèmes suivants :

  • Les objets « métier » et leurs représentations
  • Les relations entre objets « métier », définir son modèle de données
  • Le cas type des objets CAO : structure et relations avec la nomenclature, les articles …

Une large part sera faite aux questions à traiter pour évaluer la pertinence du modèle de données explicite ou sous‐jacent des progiciels PLM en fonction du modèle de données de l’entreprise. Dans ce cadre, la question de l’open‐source sera abordée et illustrée à travers la présentation d’une solution.

Tous les participants à ce 2ème atelier du PLM Lab sont invités à contribuer à l’enrichissement de son ordre du jour en nous faisant parvenir leurs commentaires et suggestions. L’ordre du jour de l’atelier sera mis à jour en fonction de vos retours. Les prochains ateliers du PLM Lab auront pour thèmes :

  • Back to basics 3 (Mai‐Juin 2010) : Processus et rôles
  • Back to basics 4 (Décembre 2010) : “Lean PLM”

Rappel de la démarche « Back to basics »

Le PLM est une stratégie d’entreprise qui ne peut se résumer à un déploiement d’outils logiciels, comme cela est trop souvent perçu. Une approche PLM constitue en effet une question complexe qui demandera à l’entreprise des efforts soutenus, dans la durée, et ce sera pour elle l’occasion de se poser des questions importantes sinon critiques liées à son coeur de métier et à son évolution. Un travail de fond devra alors être impérativement fait en amont ou en accompagnement d’une démarche PLM pour clarifier ou formaliser les concepts, les méthodologies et les processus clés de l’entreprise, notamment au niveau de ses activités d’ingénierie et d’innovation.

Si, comme nous, vous pensez que des questions de fond doivent encore faire l’objet d’une clarification pilotée par les « métiers » de l’entreprise, nous vous invitons à venir partager avec nous vos retours d’expériences à l’occasion des ateliers du cycle « Back to basics » du PLM lab. Ces ateliers n’ont pas pour ambition de donner des réponses définitives aux questions posées mais bien de faire état des interrogations et des difficultés opérationnelles ou plus conceptuelles qu’une entreprise peut rencontrer dans la mise en oeuvre d’un projet PLM.

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator