WEBINAR sur les Achats – Lundi 11 juin à 14h30

Posted on June 6, 2012

Webinar sur les Achats : Lundi 11 Juin 2012 à 14h30 (Bruxelles, Paris, Berne)

Gérer des achats projets/proto à partir de structure produit et de leurs fournisseurs associés

Après la première Web Conférence du 24 Mai dernier sur le thème de la qualité Industrielle et plus particulièrement de l’AMDEC dans Aras Innovator, Minerva ouvre le débat sur une autre problématique métier qui concerne le domaine des achats.

Cette présentation a pour but de démontrer l’intérêt intégrateur d’une solution PLM. Nous présenterons à partir d’une structure « produit » comment créer simplement des commandes fournisseurs mutualisées avec Aras Innovator pour une importante économie de temps de recherche et d’information à la clé. Pour en savoir plus et obtenir un aperçu, regardez notre vidéo :

Cette Web conférence en français, gratuite et en direct a pour objectif de présenter Aras Innovator, solution téléchargeable gratuitement et d’interagir entre professionnels. A la clef de cette conférence vous aurez la possibilité de repartir avec un accès sur une instance Aras Innovator hébergée sur le Cloud.

Inscrivez-vous dès maintenant et rendez-vous Lundi 11 Juin 2012 à 14h30 pour suivre en direct cette web conférence en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www4.gotomeeting.com/register/661542783

(Fr) Citylone Open User Français d’Aras Innovator

Posted on March 13, 2012

J’ai déjà présenté sur notre blog l’open user référence d’Aras Innovator depuis l’Aras Community Event de Chicago en 2010: Mitek. Vous pouvez d’ailleurs retrouver les vidéos de leur présentation sur l’article suivant. En France nous avons un Open User référence pour le domaine électronique  : Citylone.

citylone

Citylone conçoit et commercialise des produits dédiés à la gestion de l’éclairage public.Tous leurs produits sont développés et fabriqués en France. Les contrôleurs Citylone peuvent être installés dans le mât des luminaires, en façade, dans le boitier de raccordement, ou dans le luminaire (selon les versions).

Ils sont conçus pour :

  • des installations existantes : contrôle de ballasts ferromagnétiques en Tout Ou Rien ou en Gradation (système breveté)
  • ou des installations neuves : contrôle de ballasts électroniques en Tout ou Rien, Gradation 1-10Vdc ou DALI.

Ces contrôleurs intelligents sont compatibles avec tout type de lampe (sodium, iodure, LED).

Questions à Romain François:

Pouvez-vous rapidement présenter votre entreprise et votre position au sein de la structure?

Citylone, Fabricant de produits dédiés à la gestion de l’éclairage public. Romain Francois responsable R&D.

Aviez vous identifié un besoin d’outil de gestion de données produit avant de débuter avec Aras Innovator? Quels type d’outils si autre que solution PLM?

Oui le nombre de nos produits augmentent et la gestion des versions et des documents devenait indispensable pour que tout soit bien ordonné et clair.

Comment avez vous découvert Aras Innovator?

Un responsable R&D d’une autre entreprise m’en avait parlé, j’ai regardé plus en détails sur internet avec les présentations disponible sur le site de Aras.

Comment avez vous débuté sur la solution?

Tout d’abord en téléchargeant la solution PLM et en essayant de comprendre le fonctionnement puis avec une formation pour avoir un minimum de bases le plus rapidement possible.

Avez-vous fait appel à l’intégrateur Mineva pour avancer avec Aras Innovator?

Oui afin d’avoir les bases pour développer une solution.

Quelles sont les compétences requises pour configurer la solution?

Savoir utiliser les outils de gestion du server.

Comment recommanderiez vous à d’autres l’approche de cette solution?

Il faut avant tout bien structurer la manière dont sera construite la partie produit et gestion de document avant de commencer dans le PLM pour éviter de revenir en arrière durant le développement.

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) “Faites-vous des AMDEC? non, mais on devrait!”

Posted on January 20, 2012

AMDECLe titre de cet article est une phrase que j’ai pu entendre dans plus des deux tiers des rencontres que j’ai pu avoir avec des prospects dans le cadre de l’activité commerciale de Minerva. La question n’est jamais innocente de ma part, plus je prends conscience du faible taux d’utilisation de cet outil qualité, plus j’essaye de savoir quelles sont les raisons qui amènent un grand nombre d’entreprises à connaitre cet outil, à en connaitre les bénéfices et pourtant à ne pas en faire un usage systématique. Bien entendu

Le But

L’AMDEC, Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité (FMEA en anglais pour Failure Mode and Effect Analysis) est une méthode d’analyse, une démarche logique qui a pour but de s’assurer au maximum que l’on a considéré tous les problèmes qui pourront être rencontrés lors du cycle de vie du produit et des process qui l’accompagnent. On distingue donc AMDEC Produit et AMDEC Process partageant les responsabilités d’étude aux équipes de conception et aux équipes d’industrialisation (méthodes).

Le process

Le process de réalisation de l’AMDEC est assez simple et standard. Il suffit d’ailleurs de taper “AMDEC” sur Google Image pour trouver des schémas décrivant le process de réalisation de l’AMDEC.

Pour reprendre cette description en quelques étapes, le processus est le suivant:

– Lister tous les éléments d’un produit ou d’un process sur lequels une défaillance pourrait occurir (vis de fixation A, Ecrou B,…)

– Préciser pour chaque élément quelles sont les caractéristiques qui pourraient être impactées ( revêtement, longueur,…) et leur fonction associée (protège contre l’oxydation, supporte le composant c4,…)

– Pour chaque ligne, il convient alors de décrire les modes de défaillances (le revêtement s’écaille, la vis est trop courte,…) et leurs conséquences (surface non protégée exposée, le composant C4 est mal maintenu) . C’est ici qu’on définit un premier indice: la sévérité. Une note de 1 à 10 évaluant la séverité des conséquences d’une telle défaillance (1 peu d’impact, 10 impact maximum).

– Cette ligne est elle-même potentiellement divisée en plusieurs causes (fourniture défectueuse, machine mal réglée,…). On indique une fois de plus une note  pour évaluer la fréquence à laquelle cette cause peut occurir (1 peu de chance, 10 fréquemment).

– Encore une fois cette ligne peut-être divisée en plusieurs lignes pour renseigner les méthodes possible de prévention et les outils de détection qui permettront soit d’éviter que la cause arrive (machine réglée), soit que l’on détecte le problème pour le stopper en production (appareil de métrologie) . On définit encore une note concernant l’incapacité à détecter l’anomalie (1 détection assurée, 10 incapable de détecter le problème).

– Pour chaque trio Défaillance-Criticité-Detectabilité, nous réalisons le produit des indices. Selon les les résultats, certaines lignes vont se trouver au-dessus d’une valeur maximale définie par l’entreprise et devront donc être ajustée. C’est alors que redémarre un important travail de collaboration pour que chaque personne compétente techniquement puisse se voir attribuer une action d’amélioration. Ces personnes doivent apporter les modifications au produit ou aux méthodes pour s’assurer que les risques sont maitrisés au mieux.

Les outils

Et c’est sur cette dernière partie que je vais mettre le doigt pour expliquer en grande partie pourquoi il est très simple ou très tentant d’abandonner la réalisation d’AMDEC. Il existe des logiciels permettant de réaliser des AMDEC. Ceux-ci sont en général dédié à cette application ou à quelques processus qualités et se trouvent donc être assez chers vu le scope réduit qu’ils couvrent. A côté de cela vous avez l’outil que tout le monde utilise au moins pour débuter: Microsoft Excel. Et les modèles d’AMDEC sont assez simple à trouver:

Utiliser Excel est un très bon début. Le problème sur le moyen et long terme est que l’on perd beaucoup de temps et de qualité dans l’établissement de l’AMDEC à cause des défauts principaux suivant:

  • La collaboration n’est pas le fort d’Excel, vous pouvez partager le fichier, mais vous ne saurez pas si les personnes ne modifient pas les mauvaises informations, ils vont être noyés dans une importante liste d’éléments dans laquelle ils n’ont qu’une ou deux lignes à faire évoluer. Plusieurs personnes n’arriveront pas à éditer le fichier en même temps.
  • L’intégration avec les informations du produit n’est pas disponible
  • Vous ne récupérez pas les designations de defaillance, de cause et de detectabilité que vous auriez pu utiliser pour un produit similaire. La conséquence est que vous aurez moins de capacité de reporting compte tenu du manque de standardisation des termes employés.
  • Vous allez passer votre temps à faire des fusions de cellules comme il peut y avoir plusieurs actions pour le trio défaut-cause-detection mais aussi plusieurs detections pour le duo défaut-cause,… Excel ne comprend pas le modèle de données qui réside derrière une AMDEC.

C’est donc pour ces raisons que vous aurez du mal à poursuivre à long termes la gestion d’AMDEC et surtout à motiver les non-qualiticiens à vous rejoindre dans cette démarche.

Aras Innovator

Je m’excuse d’avance mais, en effet, aujourd’hui ma meilleure réponse est Aras Innovator. La solution de gestion d’AMDEC dans Aras Innovator est déjà entièrement packagée et intégrée. Ce qui veut dire que:

  • vous avez une grille qui permet de gérer automatiquement les fusions de cellules puisqu’elle est basée sur le modèle de données de l’AMDEC
  • une intégration avec des bibliothèques éditables de défauts, de conséquences et de moyens de detection
  • une intégration avec la définition des articles ou la définition des processus pour récupérer directement les caractéristiques (et inversement, depuis un article on pourra trouver l’AMDEC liée)
  • Et surtout une intégration avec la gestion des utilisateurs et des rôles. Ainsi le qualiticien en charge de l’AMDEC maîtrise les données de l’AMDEC et envoi automatiquement aux personnes à qui il attribue une tâche, la ligne concernée avec l’ intitulée de l’action à menée (ex: verifier le processus et la fréquence de calibrage de la machine A).

Et si tout ça ne suffit pas, ça se télécharge gratuitement ou vous nous demandez de l’essayer sur nos instances Cloud. Pour un aperçu je republie une vidéo que j’avais réalisé il y a plus d’un an sur l’utilisation de l’AMDEC dans Aras Innovator.

Vous n’avez donc plus d’excuse de ne pas appliquer l’AMDEC sur vos futurs produits !


 

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Mitek, l’exemple de déploiement distribué

Posted on January 18, 2012

multiplepilotsAras a récemment publié une troisième partie de la vidéo de présentation de Mitek. Pour rappel, MiteK est une entreprise américaine qui produit des équipements électroniques et des équipements de communication. Cette entreprise avait la particularité de s’être très rapidement étendue par le rachat d’autres structures. Elle poussait donc assez loin le besoin de flexibilité en termes de gestion de système d’information pour la gestion des produits, besoin exprimé par la plupart des entreprises à travers leurs adaptations au marché. La seconde particularité est que cette entreprise a déployé son système quasiment toute seule et a appliqué l’utilisation d’Aras Innovator à un scope nettement plus vaste que celui proposé initialement par les fonctions “Out of the box” de la solution.

L’importance de la Qualité

Le point de l’importance de la gestion qualité dans le scope du PLM me plait particulièrement car c’est là-dessus que l’on essaye de communiquer ces temps-ci avec Aras Innovator. Ayant été ingénieur Process dans l’industrie électronique, j’ai souffert, souvent avec le département qualité, d’un manque d’outils intégrés avec les fonctions R&D et Production. C’est un des points auxquels je veux répondre avec Aras Innovator, proposer une solution à ce manque d’intégration. Et Mitek parle justement de ce besoin toujours plus important de contrôle qualité et de l’avantage de partager les informations à travers l’entreprise, à travers une même plateforme pour aider chacun à produire de la qualité.

Interfaces et capacités de configurations simples

La deuxième chose importante, et qui rejoint l’article dans lequel j’encourageais les entreprises à lancer plusieurs projets pilotes en parallèle lors du déploiement d’une solution PLM, c’est que le logiciel est simple d’approche. Il est déjà simple à installer mais surtout ensuite, après une simple formation chaque département peut se lancer sur la solution et développer leur propre système d’information permettant de remplacer des fichiers Excel dont le format manque de pérennité.

Yoann Maingon


 

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Office Connector v2 pour Aras Innovator

Posted on January 3, 2012

OfficeArasV2Comme je l’ai déjà présenté, Minerva, dans la continuité de la démarche de Prodeos n’a pas pour seule vocation de vendre du service, nous avons aussi pour objectif de packager des produits et des modèles de données pour permettre d’accélérer les implémentations de fonctionnalités et dans le même temps réduire les coûts de déploiement de votre projet PLM. En ce début d’année, nous lançons donc la deuxième version de notre connecteur Office après des semaines de tests et d’améliorations en coopération avec toutes les équipes de Minerva en Grande-Bretagne, au Benelux et dans les pays scandinaves, mais aussi grâce à la coopération avec nos clients nous permettant de valider le fonctionnement du produit sur un maximum d’environnements.

Cette nouvelle version a quelques fonctionnalités ajoutées qui aident grandement à la gestion de documents en lien avec Aras Innovator.

  • La reproduction du formulaire de document permet de gérer les méta-données du document sans faire d’aller-retour entre l’application Office et Aras Innovator
  • La synchronisation de champs du document avec le fichier Office vous permet de récupérer les informations des méta-données telles que la version, la génération, les responsables ou même certaines valeurs et ainsi les intégrer dans vos impressions.
  • La customisation de la barre d’outil devient beaucoup plus simple, choisissez le label à faire apparaître et sélectionnez la variable Aras Innovator correspondante.
  • Le lancement de l’application office avec les modèles de document depuis Aras Innovator vous permettant de toujours partir du cœur d’une solution plm : la définition du produit.
  • L’installation du connecteur depuis l’application Office facilite sa mise en place, surtout dans le cadre d’une période d’évaluation.

Je vous propose donc cette vidéo de présentation pour mieux en apprécier le fonctionnement.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Bonne Année PLM 2012

Posted on January 2, 2012

BonneAnnee2012Bonjour et bonne année 2012 à tous! Je vous la souhaite pleine de réussite dans vos projets. J’espère à travers ce blog, passer une nouvelle année à traiter d’un maximum de sujets autour du PLM en apportant mon expérience qui s’enrichie au fil des projets, mais aussi votre expérience à travers les témoignages que je reçois et que l’on m’autorise à partager à travers ce site et bien sûr à travers vos réactions sur chaque sujet qui permettent d’alimenter les discussions et d’enrichir les futurs articles.

Pendant cette période de fêtes de fin d’année, j’ai écrit quelques articles que j’ai préféré conserver pour la nouvelle année pour m’assurer que les lecteurs du blog seraient d’aplomb pour de nouvelles discussions. Avant donc de les publier je vous ai préparé la liste de mes 5 articles préférés de 2011. Il n’y a pas de relation avec l’affluence que chaque article a eu. J’explique pour chaque article pourquoi je l’ai retenu.

A l’époque où j’écrivais cet article, j’intervenais dans le cadre de projets de migrations de données avec de grands volumes d’information et je trouvais important de parler de certains éléments de base du PLM à respecter dans de tels projets.

L’article sur Google a été assez amusant. Il n’y a pas d’activité de Google sur l’édition d’une solution PLM mais j’avais écrit cet article suite à la publication d’une offre d’emploi en interne chez Google qui cherchait une personne qualifiée sur une solution PLM qu’ils utilisent. C’est une des plus grandes affluences sur le Blog et la source de certains emails amusants comme certaines personnes qui me demandaient de faire de la veille pour elles pour les prochains postes à paraître chez Google.

Je risque de continuer à en parler de manière assez importante, l’XML est un élément technique très important dans la gestion de données structurées et dans la définition de standards de données à échanger. Cet article permettait de présenter des utilités de standards en XML qui peuvent servir à tous.

Article de remise en question qui accompagnait une ouverture de poste que nous avions réalisée. La question du consultant PLM est très importante. Savoir quelles sont les capacités requises et les connaissances nécessaire à acquérir, tout cela est primordial dans la recherche des meilleurs collaborateurs.

Enfin, un article beaucoup plus récents et lié aux capacités techniques de la solution Aras Innovator dont nous sommes le partenaire français. La multiplication de projets pilotes PLM est une vraie stratégie d’implémentation pour laquelle je prépare de nouveaux articles et qui, je pense, pourra débloquer de nombreuses situations de projets d’implémentation de solutions PLM qui avancent trop lentement.

Voilà donc ma liste des articles qu’il ne faut pas avoir manqué en 2011. Maintenant je vais faire en sorte que cette liste soit encore plus riche l’année prochaine. Encore une fois, je vous souhaite une très bonne année PLM 2012 !

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Les 5 articles les plus lus sur Prodeos.fr au mois de novembre

Posted on December 15, 2011

bookmarks

Avec un peu de retard, voici les 5 articles les plus lus sur ce blog au cours du mois de novembre (les articles, eux, ne sont pas forcément du mois de novembre). C’est un mois dans lequel il y a eu une communication d’Aras vers l’alternative structure browser qui a donc permis d’attirer un trafic intéressant sur l’article. Et la discussion animée sur le ROI a permis de repousser à la troisième place le tutoriel sur l’installation d’Aras Innovator !

  1. (Eng) Alternative Structure Browser (v0.15)
  2. (Eng) you can’t calculate ROI, just focus on visible cost cuts
  3. Aras Innovator : installer une solution PLM gratuitement
  4. (Fr) Express DCO : Gestion des modifications de documents
  5. (Fr) Aras Innovator – Ms Office : Modèles de documents

Pour recevoir directement par email la parution de nouveaux articles, inscrivez votre adresse email ci-dessous. Cette adresse n’est utilisée que pour ce blog et ne sera donc pas utilisée pour envoyer d’autres communications.


 

Pour me suivre sur twitter :

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Connecteur Aras pour Ms Office- Création de documents depuis Aras

Posted on December 14, 2011

DocumentsArasNous avons déjà réalisé quelques présentations de notre connecteur office, il est d’ailleurs en production chez plusieurs de nos clients. La première phase d’utilisation du connecteur avait pour but de concentrer toutes les fonctionnalités du côté de l’application Office. Dans ce cas l’application Office est le client Aras et permet de créer des items, d’appeler des modèles de documents, etc… Cependant nous voulons fournir une solution qui permette d’appliquer des flux d’utilisation qui respectent les bonnes pratiques de gestion de documents dans un environnement PLM centré sur le produit plutôt que de fournir un simple outil de GED. Ainsi une des fonctionnalités importantes à réintégrer dans le connecteur était la capacité à partir du produit pour générer une documentation au lieu de créer de la documentation avec cette même documentation pour seul point de départ.

Pour mieux comprendre le processus présenté dans la vidéo en voici une description graphique:

OfficeSimpleProcessfromAras_notemplate

Et maintenant la vidéo de création d’un fichier Excel:

Puis la vidéo de création d’un fichier Word:

Suivez la réalisatrice de la vidéo sur twitter

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) PLMLab – Back to Basics 5 – Compte Rendu

Posted on November 28, 2011

plmlabJeudi dernier, le 24 novembre, se tenait la 5ème édition des conférences “Back to Basics” organisées par l’association PLMLab. Le thème de la conférence portait sur les relations PLM/ERP. C’était aussi l’occasion pour l’association et son bureau de clôturer sa première année d’exercice avec un bilan plus qu’honorable. Encore une fois la conférence a été une belle réussite avec des intervenants de qualité et comme on le souligne régulièrement que ce soit dans le cadre des conférences ou des webmeetings de l’association, une liberté de ton permettant à chacun de s’exprimer. Et la focalisation très claire sur les concepts, les méthodes et les processus métiers de gestion plutôt que sur des solutions logicielles permet à chacun d’appuyer son discours à travers un vécu industriel.

Le récit de la journée

Encore une fois (honte à moi) je n’ai pas pu assister à l’introduction de la journée étant arrivé avec un peu de retard (l’annonce d’un autre lieu pour tenir les conférences ne me laissera plus d’excuses). J’ai donc pu assister à la première présentation tenue par Marc Hittinger de la société SNECMA qui est venu apporter son expérience de gestion de données du produit tout au long de la conception d’un réacteur avec les différentes interactions entre PLM et ERP et en précisant aussi la prise en compte de toutes les opérations de maintenance. Le rebouclage de l’information tout au long du cycle de vie du réacteur et la communication de conseils de maintenance aux clients utilisateurs suite à l’étude des données de télémétrie relevées en vol représentent le besoin d’avoir une vue réellement globale de cette gestion de cycle de vie du produit.

Marc Hittinger SNECMA PLMLAB Back to Basics 5

snecma

Ensuite Jean-Jacques Urban-Galindo (JJUG) présentait le cas de PSA à travers son expérience au sein du projet Ingenum. JJUG nous présentait les différents types de données traitées à travers les outils PLM et ERP en révélant toute la complexité d’une gestion de variantes dans le domaine automobile autant au niveau du produit qu’au niveau de l’environnement dans lequel il est réalisé (usine, …).

JJUG

Cette présentation de JJUG va encore une fois être à l’origine d’un prochain article que je suis en train d’écrire sur le pourquoi de la gestion de nomenclature livrée à date. Encore de vives et chaleureuses discussions en perspectives lors de nos prochaines réunions!

Après une courte pause c’est Denis Debaecker, de Vinci Consulting qui venait présenter la spécificité de l’utilisation de PLM et d’ERP dans l’industrie du “design to order”. Dans ce contexte deux données d’entrée viennent fortement remettre en question la vision classique du PLM et de l’ERP. Le “design to order” porte généralement sur des équipements dont on ne maîtrise pas forcément le processus de conception dans son intégralité. Ensuite, l’absence d’une production en série modifie considérablement les relations PLM/ERP. Il était donc très intéressant de suivre cette présentation qui rappelait que le PLMLab a pour but d’étudier les concepts de la gestion du cycle de vie du produit d’une manière générale permettant ainsi de s’intéresser à différents types d’industries tout en se posant les mêmes questions de base.

Denis Debaecker

Denis Debaecker

Après la pause déjeuner, les 3 intervenants de la matinée revenaient pour une table ronde avec certaines questions directrices proposées par Denis Debaecker, permettant de préciser certains points des présentations en re-focalisant l’intérêt sur le thème de la journée, les relations PLM et ERP.

table Ronde plmlab

A la suite de cette table ronde, les discussions et présentations sur le thème de la journée étaient clôturées pour laisser place à l’assemblée générale de l’association PLMLab un tout petit peu plus d’un an après la création de la structure. Cette assemblée a permis de valider la gestion de l’association aussi bien dans son but premier qui est de travailler sur la clarification des concepts traités par le large processus global de gestion du cycle de vie du produit, que sur sa gestion financière pour laquelle JJUG réalise une prestation impeccable.

Assemblée Générale Ordinaire PLMLAB 2011

Comme on le voit sur la photo ci-dessus, la fin de l’assemblée générale était consacrée à l’organisation des prochains évènements, BacktoBasics 6 et le prochain Guide. Ce qui a encore permis de lancer de vives discussions dans l’assemblée. Les grands gagnants seront donc :

  • Back to Basics 6: Chaîne Numérique, Mythe ou réalité?
  • Guide n°3: Les nomenclatures

Ma brève analyse

je ne vais pas être long sur cette analyse, ayant en plus de ce rapport de blogueur, la tâche de rédiger le PV d’assemblée en tant que secrétaire de l’association.

Le thème des échanges PLM/ERP était un sujet à la fois intéressant par le côté “vécu” qu’il peut permettre de faire ressortir lors des présentations et en même temps c’est un sujet dangereux puisque depuis la prise en compte de la gestion étendue par le PLM de données du produit, PLM et ERP se marchent un peu sur les pieds. Ainsi, si l’on était revenu aux vraies causes de limites entre ces deux domaines, il aurait fallu beaucoup plus d’une journée et surtout je crains que la discussion n’ai manqué de compétences techniques en termes de logiciel (non pas qu’elles soient inexistantes). Et la réussite de ce back to basics avec un tel sujet est passée je pense par l’ensemble des présentations qui proposaient plus des expériences plutôt que des discussions conceptuelles techniques.

Sur cette question de limite PLM/ERP, j’avais déjà publié ma position qui reste intacte. Je pense que lorsque l’on parle ERP et PLM, il faut reprendre le sens des mots. Il y a une gestion de ressources d’un côté avec clairement un but de contrôle financier d’une activité. Et de l’autre coté il y a une gestion du cycle de vie d’un produit que l’on concentre implicitement sur une gestion de l’information liée au produit. Historiquement les bases technologiques sont très différentes. Ainsi dans toutes les activités de l’entreprise il y aura des flux financiers à prendre en compte (assemblage, temps homme, investissements,…) et il y aura des informations qui toucheront de près ou de loin le produit. Il y a bien deux concepts mais seul un environnement informatique (pouvant être géré à travers une multitude de logiciels) doit exister… Vive le MDM !

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator