(Fr) Multipliez les projets pilotes PLM dans l’entreprise

Posted on October 24, 2011

multiplepilotsDans le cadre de discussions avec nos clients et prospects sur les meilleures pratiques pour réaliser une démarche PLM, je suis souvent amené à présenter des méthodolgies quelques peu différentes de ce que l’on peut lire dans les ouvrages référents, et ce, principalement compte tenu du fait que le modèle économique de la solution Aras Innovator offre un accès différent aux technologies supportant une démarche PLM. Le logiciel est téléchargeable gratuitement et s’utilise sans limitation de fonctionnalités ou de volume d’utilisateurs et permet donc d’entrevoir des stratégies plus souples d’intégration avec une phase d’apprentissage potentiellement mieux gérée par le client. L’opportunité que j’essaie de communiquer depuis quelques mois, c’est la possibilité de mettre en place plusieurs projets pilotes en même temps dans une même entreprise avec une autonomie importante de chaque projet afin de valider plus facilement les éléments à mettre en place en termes de système d’information pour chaque département, ou chaque activité.

Contre une démarche “Trop” globale

Tout dans la définition d’une stratégie PLM ramène à l’adjectif “global”. Il est préconnisé d’avoir une équipe responsable d’une démarche globale de standardisation de gestion de l’information des produits de l’entreprise à travers les départements. Et cela a des conséquences assez importantes voir trop importantes sur la sélection d’une démarche, la sélection de solutions logicielles et la sélection de partenaires. Et ça n’est pas un problème propre au PLM c’est le problème du sourcing et du risque que l’on prend à réduire le nombre de fournisseurs sur une donnée aussi importante que le PLM d’une entreprise. J’ai vu passer des appels d’offres de sélection de solutions logicielles avec des considérations très globales, qui ne se posaient pas la question des technologies employées, et qui ne différenciaient pas les utilisations entre différents métiers. Une démarche globale c’est principalement un risque élevé autour de la sélection d’une solution et d’un fournisseur et une pression importante sur une équipe responsable de cette démarche qui aura d’autant plus de mal à remettre en question sa démarche tellement les conséquences pourraient être importantes.

Un découpage par département

Le but est de laisser s’exprimer les métiers. Il est donc important de séparer ces projets pilotes par département. Quel sont les besoins primaires de chaque département dans le cadre d’une stratégie PLM? gérer des données, des permissions d’accès, des cycles de vie pour connaitre le statut de différents items, mettre en place des workflows pour automatiser certaines tâches de gestion administrative, permettre l’échange de données avec d’autres départements, etc. Quel doit être la réponse première à se besoin? une technologie. Donnez leur une technologie, une solution PLM, une base Ms Access, un ensemble de fichiers Ms Excel, un outil de BPM… il y a beaucoup de possibilités. Il connaissent leur métiers et pour comprendre l’avantage d’une démarche PLM il doivent comprendre ce que la technologie peut leur fournir.

Des contraintes logicielles notamment sur les standards

Cette stratégie a, je pense, principalement des avantages, mais elle peut nécessiter de porter un intérêt particulier à certains aspects techniques des outils mis en place dans cette démarche de pilote, afin de s’assurer qu’elle apporte un maximum d’informations à la suite du projet de déploiement d’une solution PLM globalisée si le besoin en est ressenti. Si l’on part sur plusieurs projets pilotes, il peut être une bonne précaution de s’assurer que l’on pourra reprendre une partie de l’existant de chaque projet. Se pose donc la question des standards pour permettre aux différents systèmes de se fondre dans une seule solution, ou pour permettre de faire communiquer ces différents systèmes afin de former un PLM “fédéral”. Il est donc important de prendre en compte ces éléments dès le début de la démarche pour évaluer l’effort de transition de la phase “pilotes multiples” vers la phase “pilote global”.

Rappel du modèle économique d’Aras Innovator

Comme indiqué en introduction, c’est le modèle économique qui m’amène à proposer cette méthode de déploiement d’une solution PLM. Aras Innovator est téléchargeable gratuitement, et, pour un premier niveau d’utilisation vous pouvez le comparer à un Ms Access version web auquel on a apporté toutes les fonctionnalités de permission, de cycle de vie, de workflows, de vues, etc. En termes d’infrastructure, ça n’est pas plus compliqué, vous pouvez l’installer sur n’importe quel PC (SQL server express est gratuit et le serveur web IIS est déjà présent sur la plupart des versions de Ms Windows). Dans cet environnement économique d’Aras, il y a les partenaires comme nous qui proposons du service et l’éditeur Aras base son modèle sur la souscription au support des instances déployées.

En conclusion cette méthode a l’avantage de diminuer le risque, d’impliquer plus de départements en même temps et d’intégrer les spécificités de chacun. Ensuite il vous reste à discuter avec les différents prestataires de services et éditeurs de solutions pour voir s’ils préconisent ce genre d’initiative et si leur technologie et leur modèle économique le permettent.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator