(Eng) Update Aras2UML => v1.3

Posted on October 31, 2011

Aras2UMLIf you have followed our activities for a while you may have already heard of Ara2UML. It’s a project we started in late 2009. The first article I wrote about it was in october 2009 so 2 years and a few days ago. It was following some meeting I had at that time with Pascal Morenton, a French professor at Ecole Centrale de Paris, who provides training on PLM concepts. He also became last year the president of the association PLMLab. When we had these discussion, as he was discovering Aras Innovator, he wanted to know how the PLM model was made. So, he went through the admin interface, looking for each itemtype and relationship type to draw by hand the datamodel of the solution. It was taking him quite a lot of time, so I told him I would make a software that automatically provides him with the whole datamodel. Then a few weeks later I came back to him with this extraction tool.

Recently I’ve been notified by Martin James an IT consultant to a major car manufacturer about some issues on the Aras2UML tool. The tool wasn’t working anymore with the new version of Aras Innovator. Plus, after updating the IOM.dll there were still some issues which led us to have more control on the export process, creating a thread to handle this process and adding error catching features. Once again that’s a big part of a developper’s revenue => people using the software and submitting bug reports and reviews.

Then I took the opportunity to ask Martin what he was doing with Aras Innovator. And here are the answers I was allowed to publish:

(YM-Minerva) What are you using Aras Innovator for? What context?

(MJ-IT consultant to a major car manufacturer) We are trying to do something slightly different from the classic PLM implementation, and that is to apply PLM to the world of IT infrastructure — not the manufacture of it, but managing it, configuring it, installing it etc.. Where a car manufacturing application would have, say, a product decomposition that goes “car” – “chassis” – “axle assembly” – “wheel” – “bolt”, we have decompositions like “compute platform” – “virtualized server” – “X86 server instance” – “Windows 2008”. By adding extra Item Types we are trying to join together standard infrastructure solution assemblies (both logical and physical), requirements management, change management, problem management and technology strategies. Our ultimate goal is to integrate Aras with a Service Catalog tool and an automated provisioning service.

(YM-Minerva) How did you discover Aras Innovator?

(MJ-IT consultant to a major car manufacturer) I guess you could say “word of mouth”. We had been looking for a way to harmonize all the independently-managed provisioning processes. As a (car manufacturing) company we have always been aware of the application of PLM tools and processes to the manufacturing side of the business, and it only took a small leap to see the possibilities for the IT side. Having a strong preference for Open Source offerings, and personal contacts with people at Aras, that seemed an obvious place to start looking.

(YM-Minerva) Why did you started using it for?

(MJ-IT consultant to a major car manufacturer) We’re still only “evaluating”, but it is now very serious “evaluation”. We started experimenting with Aras because it was so easy to do so, being Open Source. That gave us the first insights into what might be possible. Then we sent a few members of the team to the spring “ACE 2011” event in Detroit to learn more, and we were hooked.

So, now, let’s see what we’ve changed in this Aras2UML utility tool

Changelog

  • Login Module included from a standard Minerva dll
  • Extraction process is run through a thread
  • Update to the latest IOM.dll
  • Reporting has been added
  • Fixed issue with relationship itemtypes without a source item

Download

Aras2UML (824)

Video



Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Multipliez les projets pilotes PLM dans l’entreprise

Posted on October 24, 2011

multiplepilotsDans le cadre de discussions avec nos clients et prospects sur les meilleures pratiques pour réaliser une démarche PLM, je suis souvent amené à présenter des méthodolgies quelques peu différentes de ce que l’on peut lire dans les ouvrages référents, et ce, principalement compte tenu du fait que le modèle économique de la solution Aras Innovator offre un accès différent aux technologies supportant une démarche PLM. Le logiciel est téléchargeable gratuitement et s’utilise sans limitation de fonctionnalités ou de volume d’utilisateurs et permet donc d’entrevoir des stratégies plus souples d’intégration avec une phase d’apprentissage potentiellement mieux gérée par le client. L’opportunité que j’essaie de communiquer depuis quelques mois, c’est la possibilité de mettre en place plusieurs projets pilotes en même temps dans une même entreprise avec une autonomie importante de chaque projet afin de valider plus facilement les éléments à mettre en place en termes de système d’information pour chaque département, ou chaque activité.

Contre une démarche “Trop” globale

Tout dans la définition d’une stratégie PLM ramène à l’adjectif “global”. Il est préconnisé d’avoir une équipe responsable d’une démarche globale de standardisation de gestion de l’information des produits de l’entreprise à travers les départements. Et cela a des conséquences assez importantes voir trop importantes sur la sélection d’une démarche, la sélection de solutions logicielles et la sélection de partenaires. Et ça n’est pas un problème propre au PLM c’est le problème du sourcing et du risque que l’on prend à réduire le nombre de fournisseurs sur une donnée aussi importante que le PLM d’une entreprise. J’ai vu passer des appels d’offres de sélection de solutions logicielles avec des considérations très globales, qui ne se posaient pas la question des technologies employées, et qui ne différenciaient pas les utilisations entre différents métiers. Une démarche globale c’est principalement un risque élevé autour de la sélection d’une solution et d’un fournisseur et une pression importante sur une équipe responsable de cette démarche qui aura d’autant plus de mal à remettre en question sa démarche tellement les conséquences pourraient être importantes.

Un découpage par département

Le but est de laisser s’exprimer les métiers. Il est donc important de séparer ces projets pilotes par département. Quel sont les besoins primaires de chaque département dans le cadre d’une stratégie PLM? gérer des données, des permissions d’accès, des cycles de vie pour connaitre le statut de différents items, mettre en place des workflows pour automatiser certaines tâches de gestion administrative, permettre l’échange de données avec d’autres départements, etc. Quel doit être la réponse première à se besoin? une technologie. Donnez leur une technologie, une solution PLM, une base Ms Access, un ensemble de fichiers Ms Excel, un outil de BPM… il y a beaucoup de possibilités. Il connaissent leur métiers et pour comprendre l’avantage d’une démarche PLM il doivent comprendre ce que la technologie peut leur fournir.

Des contraintes logicielles notamment sur les standards

Cette stratégie a, je pense, principalement des avantages, mais elle peut nécessiter de porter un intérêt particulier à certains aspects techniques des outils mis en place dans cette démarche de pilote, afin de s’assurer qu’elle apporte un maximum d’informations à la suite du projet de déploiement d’une solution PLM globalisée si le besoin en est ressenti. Si l’on part sur plusieurs projets pilotes, il peut être une bonne précaution de s’assurer que l’on pourra reprendre une partie de l’existant de chaque projet. Se pose donc la question des standards pour permettre aux différents systèmes de se fondre dans une seule solution, ou pour permettre de faire communiquer ces différents systèmes afin de former un PLM “fédéral”. Il est donc important de prendre en compte ces éléments dès le début de la démarche pour évaluer l’effort de transition de la phase “pilotes multiples” vers la phase “pilote global”.

Rappel du modèle économique d’Aras Innovator

Comme indiqué en introduction, c’est le modèle économique qui m’amène à proposer cette méthode de déploiement d’une solution PLM. Aras Innovator est téléchargeable gratuitement, et, pour un premier niveau d’utilisation vous pouvez le comparer à un Ms Access version web auquel on a apporté toutes les fonctionnalités de permission, de cycle de vie, de workflows, de vues, etc. En termes d’infrastructure, ça n’est pas plus compliqué, vous pouvez l’installer sur n’importe quel PC (SQL server express est gratuit et le serveur web IIS est déjà présent sur la plupart des versions de Ms Windows). Dans cet environnement économique d’Aras, il y a les partenaires comme nous qui proposons du service et l’éditeur Aras base son modèle sur la souscription au support des instances déployées.

En conclusion cette méthode a l’avantage de diminuer le risque, d’impliquer plus de départements en même temps et d’intégrer les spécificités de chacun. Ensuite il vous reste à discuter avec les différents prestataires de services et éditeurs de solutions pour voir s’ils préconisent ce genre d’initiative et si leur technologie et leur modèle économique le permettent.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Eng) Thinking “out of the box” with “out of the box” features

Posted on October 21, 2011

OOTBThis is an article following a discussion I had a while ago with Graham McCall from AESSIS (yes, one of our competitor/friend in the UK) when we were working on a common Aras Pilot implementation in France. When I was working at Accenture some years ago, I went to this Worldwide training close to Chicago called “Core Analyst School” which you need to go to during your first year. My colleagues, during exercices described me as an “out of the box” thinker. Then, when I worked with Graham on this Aras Innovator pilot implementation we were trying to work as much  as we could with “out of the box” features to avoid customizing (always scares customers when they are not aware of the Aras Unlimited subscription covering Upgrades). So I found it funny that in English you could have a same expression having two real opposite meaning in different context like this. And with my recent experiences on customer sites and working in the particular business environment made by the Aras open model in PLM I wanted to talk about how you can benefit really quickly from a Innovator PLM solution by thinking out of the box about PLM and using the out of the box features of Aras to fulfill IT needs.

Thinking out of the box about PLM

This is one of the main reason I came into PLM. Even if you can read in many articles that “PLM is a company-wise strategy”, PLM manages”the whole product lifecycle related information from marketing to support and recycling”, in real life (meaning “on customer’s sites”) PLM is still mainly focused on engineering. Think about all the information that are related to the product, maybe not directly, but for example skills management throught the company will be somehow related to the product. In order to detect these process and informations I suggest you list all the Ms Excel files and Ms Access databases you use in the enterprise and think about how these informations are related to the product or how they need to be managed in a collaborative way.

From this statement, you should see that it is almost impossible to get one single manager for the whole company leading the initiative of thinking how you should manage these informations with a new IT systems adding collaboration and process status follow-up features. Does that mean it is not possible to work on it? Of course not. But you need a tool which could handle that. And so far, Ms Excel and Ms Access where the one you found right to do the job.

Using Out of the box features from Aras Innovator

Now that you’ve tought about all the process in the extended enterprise and you have some first Ms Excel files, Ms Access databases and process to replace and manage, you have Aras Innovator just a few click away. And don’t think about customizing yet. You don’t need to be a PLM expert to understand what Aras Innovator can be as a start. Out of the box, it’s a toolbox (some people will hate the fact that I use this naming, as this word became banned of any PLM marketing these last years) providing Item management features with Lifecycles and workflows features. So think about all your files that are in fact managing Items. Start managing them with Aras. Until then you may have bought maybe one training session from an Aras partner, you have not signed any other contract and your data can be exported freely as XML. You can have 1, 2, 10 Aras databases for a start. Small projects won’t need much infrastructures (it works on a simple PC) and it will still be more reliable than your distributed Ms Excel files on the network.

Use the Aras forum, look for simple question like:

  • how much time it takes to install Aras Innovator?
  • does it crash sometimes?

Answers should be some like 30 minutes and no (IE crashes not Aras :-)).

Then you can look into the PLM datamodel, but that may be more directly product management related… you’ve got time to get there.

Enjoy testing Aras Innovator !

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Eng) Amazon EC2 Aras innovator PLM Hosting slides from ACE2011

Posted on October 7, 2011

ArasOnCloudThis is not a big news if you have followed our activities for more than a year year, but as this one of our important new service since ACE2010 we presented the Aras Innovator hosting service on Amazon EC2 at ACE2011. We recently had discussion with a few SMBs who were interested by the cloud hosting offer. Mainly because we’ve added new capabilities such has VPN services provided by Amazon. Here is a little description of what I presented on stage while ACE2010 in Detroit, Mi. These two slides were first to explain the difference between, SAAS, IAAS and PAAS. (The presentation is mainly inspired by this one from Logica). The second slide is to show the different offers we have regarding cloud hosting on Amazon.

Prodeos_Cloud_1

Prodeos_Cloud_2

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Express ECO pour découvrir la gestion des modifications

Posted on October 4, 2011

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

(Fr) Les joies de la codification !

Posted on October 3, 2011

CodificationAu travers des différentes formations que l’on a réalisées ces derniers temps mais aussi dans le cadre de nos récents déploiements, nous arrivons toujours à un moment ou un autre à la question de la codification. Codification d’articles, de documents, et autres items gérés dans l’entreprise, tant de règles qu’il nous faut analyser pour en valoriser l’existence et l’utilisation. Les questions que l’on pose à chaque fois dans ce type d’analyse sont: A quoi sert telle ou telle codification? Est-ce que vous communiquez cette information? Quelle serait l’utilité de cette codification dans un système qui ne nécessite pas de code pour retrouver ses éléments? Et enfin êtes-vous prêts à abandonner votre codification? Bien que cette question soit importante, il est aussi crucial de ne pas passer trop de temps dessus. Alors voici quelques éléments de réflexion.

Pourquoi aviez-vous une codification?

La question est déjà au passé car il y a 99% de chance que l’on remette en question cette codification. Cela ne veut pas dire que l’on s’en débarrasse, mais toute la logique  de cette codification doit être analysée pour voir comment elle est prise en charge, si nécessaire, de manière intelligente par un système d’information.

Codification intelligente

Une codification intelligente est une codification qui va avoir du sens par rapport à l’identité de l’article désigné, elle contient des éléments de description de l’article. Pour comparaison la codification non-intelligente est celle qui en général va comprendre un préfixe (ex: DOC pour document) et un numéro incrémenté. Cette codification intelligente peut donc être une façon simplifiée d’avoir en une valeur une représentation rapide de l’article lié.

codification intelligente

exemple de l'ouvrage "CMII for Business Process Infrastructure"

On peut trouver des exemples sur diverses fiches techniques de fournisseur

partnumbering

Spécifications de condensateurs Murata

La codification intelligente est une chose, faut-il encore qu’elle ait un intérêt. Comme on le voit sur la deuxième copie d’écran l’identification permet à un utilisateur de lire sur quelques caractères toutes les caractéristiques de l’article désigné. Donc une première raison de conserver une codification en place est si elle est déjà un élément référent pour vos clients. En interne cela doit avoir un but de simplicité de lecture. Par exemple, en production il peut-être plus simple pour une personne d’identifier un article, comme un client extérieur, sans avoir à regarder différentes colonnes ou différents champs d’un formulaire.

Au niveau logiciel, il faut comprendre que de toute façon, une solution PLM va avoir son propre système d’identifiant unique pour chaque objet. La codification n’a plus un rôle d’identifiant technique dans un système d’information, elle n’a pour but que de faciliter la lecture d’éléments de description d’un article. Elle ne doit pas contenir des éléments évolutifs qui n’auraient pas pour conséquence la création d’une nouvelle référence. Ainsi cette codification ne doit pas contenir de référence à une location physique de fichiers (liste de répertoires), ni de référence aux éléments de gestion de type management (initiales d’une personne responsable). La question que l’on doit se poser est: si je change tel élément qui est traduit dans ma codification, ai-je un nouveau produit? Si la réponse est non, cet élément doit être retiré. Cette question est simple pour les caractéristiques d’emplacement et de management vu précédemment. Elle devient plus compliquée lorsque l’on modifie par exemple la longueur d’une vis. Est-ce que je vends des vis, et cette nouvelle longueur s’ajoute à mon catalogue, c’est donc une nouvelle référence. Ou est-ce que je suis sur un projet de construction d’une machine sur mesure, et le changement de longueur de cette vis sur mesure n’est qu’une nouvelle version?

Et la version?

Bien entendu lorsqu’on livre un article ou que l’on en consomme un en interne pour la réalisation d’un assemblage, nous l’identifions par une référence qui contient des éléments de version. Cependant, nous n’incluons pas cette gestion de version dans la réflexion sur la codification. On définit donc que l’on identifie un article pas son code article et sa (ou ses) révision(s). Dans un modèle de données standard de type “Master”->”Instances”->”Vues”, la codification permet de caractériser le “Master” alors que la gestion de version vient en désigner les instances. J’écrirais prochainement un autre article sur la gestion des versions. D’ici là, je suis preneur de toutes remarques sur cette gestion des codifications!

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Les 5 articles les plus lus sur Prodeos.fr au mois de septembre

Posted on October 1, 2011

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

Download Aras Innovator