(Fr) Workflow Lifecycle

Posted on September 18, 2011

Process Workflow LifecycleAyant été initié aux solutions logicielles PLM par la solution Aras Innovator, un des premiers concepts que j’ai pu apprendre (après l’indispensable ” tout est item!”) était la différence entre un workflow et un cycle de vie. Aras Innovator fait la distinction entre ces deux éléments. C’est un élément qui prend un peu de temps lors de la formation à faire comprendre mais on réalise rapidement l’intérêt de dissocier les deux pour gagner en flexibilité et en fonctionnalités. En relisant la documentation de la solution Agile Advantage 2006 que l’on peut trouver sur internet, je m’aperçois que cette notion n’est pas intégrée de la même manière dans toutes les solutions.

Définitions :

  • Workflow:

Un workflow (anglicisme) est la représentation d’une suite de tâches ou opérations effectuées par une personne, un groupe de personnes, un organisme, etc. Le terme flow renvoie au passage du produit, du document, de l’information, etc., d’une étape à l’autre.

wikipedia

  • Cycle de vie:

Le cycle de vie d’un produit regroupe l’ensemble des phases par lesquelles passe généralement un produit de sa mise sur le marché à l’arrêt de sa production.

definition-marketing.com

Les différences de définitions sont donc bien claires. Le workflow regroupe des tâches ou opérations tandis que le cycle de vie regroupe des étapes (ou encore phases, états, statuts,…)

L’avantage de dissocier les deux concepts

En rédigeant le titre de ce second paragraphe, je me demande même pourquoi se pose t’on la question, cela parait si naturel d’avoir un objet qui gère des actions et un autre qui gère des statuts. Mais ce mélange est réalisé dans d’autres solutions PLM et il est vrai que lors de formation on peut se demander pourquoi le workflow ne définit pas aussi les étapes de cycle de vie.

Dans l’exemple ci-dessous, qui pourrait désigner un workflow de gestion d’un document, on pourrait très bien rajouter des étapes de cycles de vie entre chaque activité.

workflow 1

Un problème survient cependant à partir du moment où une solution logicielle PLM intègre un moteur BPM qui permet le multi-chemins (multipath). Si on utilise le workflow ci-dessous comment peut-on cette fois-ci intégrer des étapes de cycle de vie?

Workflow 2

Et cet élément n’est qu’une des raisons pour lesquelles il est impératif de dissocier ces deux éléments pour apporter une flexibilité de gestion des items. Pour citer quelques éléments supplémentaires:

  • Possibilité à partir d’un cycle de vie de lancer plusieurs workflows pour faciliter la gestion de liste d’activités.
  • Possibilité de créer des workflow imbriqués permettant de gérer différents niveaux d’ensembles d’activités.
  • Possibilité de mettre en place des chemins parallèle (2 ou plus)

Conclusion

La conclusion vient d’être précisée en ce qui concerne l’apport de la séparation du cycle de vie et du workflow. Cette conclusion finale vient donc élargir le sujet pour dire à quel point il est important de respecter des concepts de modèles de données et de séparation de certains objets (on pourrait citer aussi la séparation des objets “Document” et “Fichier”). Ces modèles ont été pensés pour apporter un maximum de flexibilité aux outils pour s’adapter aux besoins métiers. Il est possible de répondre à certains processus métier sans suivre ce modèle, mais cela vient à l’encontre d’un besoin certain de standardisation. Il est donc de la responsabilité des informaticiens et ergonomistes logiciel de faire en sorte que des modèles de données, plus flexibles mais parfois plus complexes, ne viennent pas appauvrir l’expérience utilisateur.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator