(Fr) Faut-il remplacer l’Email?

Posted on March 4, 2011

FinEmailJ’écris cet article à la suite de nombreuses discussions sur le sujet et aussi suite à la campagne de communication lancée récemment par la société de services informatiques Atos Origin avec notamment les annonces de son PDG Thierry Breton. Il annonçait récemment sur les ondes de BFMBusiness, la fin programmée de l’email en appuyant sur la perte d’efficacité que ce moyen de communication tend à causer compte tenu de la quantité que nous sommes amenés à traiter de nos jours. Les réseaux sociaux et divers nouveaux outils de travail collaboratif servent ces discours en tentant de proposer une alternative durable aux emails.

Des alternatives

Aujourd’hui nombreux sont les outils de travail collaboratif qui proposent de remplacer l’email. Rappelons cependant qu’un des récents échec de Google avait justement pour but de remplacer l’email, je parle bien sûr de Google Wave (revoir la présentation de Google Wave). Pour présenter quelques alternatives, je vous propose deux outils collaboratifs que nous utilisons chez Prodeos:

Cet outil ressemble à la majorité des réseaux sociaux que l’on utilise en dehors du travail. Il nous permet d’échanger et de capitaliser toutes les informations qui peuvent avoir une utilisation à moyen et long terme et que l’on désire pouvoir retrouver rapidement.

Cet outil nous sert pour la collaboration autour de nos développements logiciels. Intégré avec un serveur de gestion de source (SVN). Contenant un wiki, une gestion des anomalies, blog et forum, cet outil est parfait pour développer nos logiciels de manière collaborative sans avoir à utiliser les emails.

Enfin pour accepter le fait qu’il y a une alternative, à travers des discussions le constat a l’air homogène sur le fait que les jeunes utilisent de moins en moins l’email au profit de communication à travers les réseaux sociaux. Est-ce que cela rendra plus facile l’adoption de ces outils dans leur vie professionnelle? L’abandon de l’email?

Divers types d’email

Ce qui me choc lorsque j’écoute le discours de Mr Breton, c’est l’idée de supprimer entièrement l’email. La critique que l’on fait de l’email est sa surexploitation. Est-ce que la critique serait toujours valable si son usage se faisait plus limité. Il est important de différencier les différents types d’emails:
– l’email qui remplace un coup de téléphone de 5 min
– l’email qui fixe un rdv
– l’email qui annonce des résultats ou comporte un contenu à valeur ajoutée à moyen et long-terme.

L’email, un outil quotidien central

Comme présenté dans les paragraphes précédents, dans le cadre des activités de Prodeos, nous utilisons divers outils que l’on a dédié aux différents types d’informations que nous manipulons et ce, selon leurs types et leur pérennité attendue. Cependant, nous reconnaissons souvent nous détacher d’un fonctionnement normal et on avoue encore envoyer des éléments par email qui devrait se retrouver sur les outils alternatifs mis en place. La raison principale est que malgré les raccourcis que l’on peut avoir vers ses outils, ils ne représentent pas des passages obligés tel que peut l’être notre client mail (Ms Outlook). L’email a donc encore un atout qui peut-être intéressant d’exploiter, c’est le fait que l’on commence la plupart de nos journées par ce biais. Alors êtes-vous prêts à arrêter l’usage de l’email? en améliorer sa gestion? ne rien changer?

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator