(Fr) L'intérêt de l'unicité Type-Nom-Révision pour une migration

Posted on January 31, 2011

UnicitéTNRJ’ai eu la chance récemment de travailler sur quelques projets de migration qui me permettent d’interagir avec d’autres outils, d’autres solutions PLM pour lesquelles je peux analyser les parallèles avec la solution Aras Innovator et dans le cas présent enrichir quelques règles de gestion d’Aras Innovator à partir de principes de ces autres solutions. Dans ces migrations nous utilisions principalement l’outil Talend Open Studio dont on a parlé récemment à travers le lancement du projet Open Source “InnovatorETL”. Cet outil de migration est aussi appelé ETL pour Extract, Transform, Load. Il va donc permettre d’aller récupérer les données d’un système à travers des fonctions de requêtes de lecture, transformer les formats des données pour les adapter au nouveau système mis en place et enfin les injecter dans la nouvelle solution.

Assurer le découpage E/T/L

A travers ces expériences il apparaît qu’il est primordial de séparer les 3 séquences principales de la migration. Le découpage E/T/L a du sens et il est important de permettre le déroulement de chacune de ces étapes de manière séparée dans le temps. Pour ce faire il est important d’avoir chaque étape sous forme de boite noire avec des interfaces clairement définies.

T-N-R, Une identification indépendante du système

Dans les solutions sur lesquelles j’ai pu travailler lors de ces migrations, il y a deux moyens d’identifier une instance d’objet: l’id de l’objet ou l’ensemble des attributs Type, Nom, Révision. Les solutions respectaient le principe d’un ID équivalent à un trio Type, Nom, Révision. Il y a eu plusieurs discussions sur les différences de performance qu’il pourrait y avoir entre l’utilisation de chaque option lors du chargement des données (Load). Le problème est que la question de performance ne doit pas avoir d’influence sur cette sélection car il y a une différence notable entre ces possibilités: l’ID est propre à l’instance de la solution PLM tandis que l’association Type, Nom, Révision désigne l’objet indépendamment du logiciel dans lequel il est stocké. En quoi cela a son importance? Un exemple simple vient rapidement à l’esprit dans l’enchaînement Transform puis Load. Si l’option d’utiliser l’ID est prise, il va donc falloir charger des articles (Load) avant d’établir la liste des relations à créer à partir des ID créés (Transform) pour charger ensuite ces relations (Load). Si on passe par le TNR et non par l’ID on évite un aller-retour entre Transform et Load qui permet de respecter le besoin d’une séparation claire de ces étapes majeures de la migration.

Le parallèle avec Aras Innovator

Une fois de plus je ramène le tout à Aras Innovator pour en améliorer la gestion. En effet, le trio T-N-R dont je viens de parler n’existe pas en tant que tel dans Aras Innovator (l’unicité d’instance d’objet n’existe de base qu’à travers l’ID). Cependant, il est tout à fait possible de l’établir en assurant l’unicité de cet ensemble. Le nom du type d’objet est déjà unique, il faut donc s’assurer que le nom de l’objet et que la version soient uniques pour un type donné. En appliquant cette règle de gestion, on permet des migrations correctes depuis et vers Aras Innovator. C’est pour sûr une stratégie qui sera conseillée dans le cadre du projet Open Source codeplex Innovator ETL.

N’hésitez pas à partager vos expériences de migration. Etape souvent mal évaluée lors de l’acquisition d’une solution, et qui peut s’avérer assez douloureuse.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Eng) InnovatorETL – Open Source Project already running !

Posted on January 28, 2011

Warning: preg_replace() [function.preg-replace]: Unknown modifier 'p' in /var/www/minerva-plm.com/public_html/wp-content/plugins/subscribe2/classes/class-s2-frontend.php on line 225

(Fr) Les améliorations de Google Docs

Posted on January 27, 2011

Google DocsMême si l’on a encore peu de retours d’expérience de l’utilisation de Google Docs en entreprise (j’avais beaucoup entendu parler de Valeo à ce sujet, je sais que l’outil de recherche de documents fonctionne, mais qu’en est-il de Google doc?), l’outil reste un des acteurs majeurs de la gestion documentaire collaborative si l’on mélange entreprise, académiques et particuliers. Intégré à Gmail, Google Agenda, Google Groupes, Google Sites et Google Videos au sein de Google Apps, Google Document est donc une Gestion documentaire intégrée permettant une gestion collaborative efficace. N’ayant jamais complètement accroché au niveau professionnel à l’utilisation de Google Docs, en refaisant un tour sur le site aujourd’hui, j’ai vu qu’ils listaient les récentes évolutions. On notera au passage que ces évolutions se font sans investissement de notre part ni besoin d’installer de documents, la force de l’On-Demand… Je reprends donc dans cet article différentes évolutions qui à mes yeux paraissent importantes.

  • Drag & Drop files to Upload

Ce point est intéressant car dans l’expérience que je peux avoir avec Aras Innovator, la possibilité de glisser des fichiers dans Innovator existe depuis le service pack 2 de la version 9.1 et ne me paraissait pas être une évolution exceptionnelle. Et pourtant c’est vraiment un point qui facilite l’approche ergonomique de l’outil et qu’apprécient particulièrement les personnes à qui je présente la solution. C’est donc une très bonne chose que Google Doc permette cette fonctionnalité.

  • Image Drag & Drop in Documents

Cette évolution ressemble quelque peu à la précédente avec un niveau d’intégration plus poussé car non seulement le fichier va être uploadé mais Google Doc va aussi intégrer l’image directement dans le document en cours d’édition.

  • Improved Revision in documents

C’est aujourd’hui un des éléments primordiaux du travail collaboratif sur lequel encore trop d’outils ne sont pas assez clairs et ne rassurent pas les utilisateurs à travers leur gestion de versions. En termes de collaboratif en direct, google avait déjà été impressionnant sur le fait que l’on peut travailler à plusieurs sur une même feuille excel en voyant le curseur de l’autre utilisateur. L’évolution de la gestion des révisions permet un meilleur suivi de l’impact de chaque utilisateur sur un document.

  • Search Improvement

La recherche de document a été le grand sujet de 2010 et reste il est vrai un domaine d’investissement important compte tenu du besoin toujours accru d’accéder à une information existante en un minimum de temps.

Google Doc n’a donc toujours pas sa place dans l’environnement de travail de Prodeos et nous allons étudier les possibilités de collaboratif d’Office 2010 pour voir si les même fonctions peuvent être retrouvées. Cependant je suis convaincu que pour des groupes projets dans des environnements de petites PME et TPE, l’utilisation de Google Apps peut être un outil peu honéreux pour une collaboration efficace. C’est un outil de productivité de plus qui peut-être vu comme une solution PLM.

Retrouvez la liste des amélioration réalisées et des travaux en cours

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Projet Open Source pour un ETL dédié à Aras Innovator

Posted on January 25, 2011

NewOpenSourceProjectETLCes temps-ci sont chargés et ne me laissent que peu d’opportunités pour écrire des articles. Cependant les projets et idées ne manquent pas et je lance d’ailleurs aujourd’hui un nouveau projet de développement Open Source autour d’Aras Innovator et avec l’utilisation de la solution Open Source d’ETL (Extract-Transform-Load) : Talend. Ce projet a pour sources les nombreuses requêtes de personnes qui approchent la solution PLM Aras Innovator et qui voudraient rapidement pouvoir migrer leurs données. Dans le cadre d’Aras Innovator, un outil de chargement de données à partir d’Excel existe mais son usage est reservé aux partenaires et souscripteurs. Excel n’étant pas la seule source nous proposons de développer avec différentes ressources et en se basant sur talend, une plateforme de migration depuis n’importe quelle autre solution PLM, depuis diverses bases de données, fichiers Excel, fichiers ACCESS ou fichiers plats classiques (type csv).

InnovatorETL

Talend

J’ai pu découvrir talend récemment à travers deux projets de migration de solution PLM, et, il est vrai que cet outil est impressionnant pas sa simplicité et ses performances. Je n’avais pas mis les mains dans d’autres solutions ETL avant et je n’ai donc pas de réel point de comparaison mais cet outil possède un grand nombre de modules opérationnels qui permettent de manipuler des données de différents formats pour les transiter d’un système à un autre.

L’écran ci-dessous présente l’espace de travail, basé sur un environnement Eclipse et qui contient toute une interface graphique qui permet de dessiner de manière fonctionnelle les flux d’information manipulés.

TalendMain_620

L’écran suivant est la vue interne de l’objet Tmap (l’objet Mapping de la catégorie Transformation). Il permet simplement de réaliser des jointures et diverses opérations pour permettre n’importe quel mapping.

TalendTmap_620

Différents objets contiennent déjà un grand nombre de fonctionnalités comme:

  • la génération d’XML
  • la lecture de flux RSS
  • La gestion d’une invite de commande
  • La connection directe avec diverses bases de données (PostGre, SQLite, Sybase…)

Talend représente donc une bonne opportunité pour permettre de transférer des données d’un système existant vers Aras Innovator pour favoriser le lancement de projets pilotes puis de systèmes de production en un temps minimum.

Roadmap Initiale

la Roadmap initiale est assez simple et limitée pour rapidement présenter une version 0.1 réalisée par un nombre de contributeurs restreint et montrer la puissance de l’outil réalisé. Ainsi le premier objectif est de proposer cette version 0.1 à travers les étapes suivantes:

  • Spécification 0.1 pour le 31 Janvier 2011
  • Version Beta 0.1 pour le 15 Février 2011
  • Version Finale 0.1 pour le 21 Février 2011

Cette première version sera basique et aura pour but de permettre le transfert de données depuis des feuilles Excel vers des tables d’objets ciblés dans Aras.

Participer

Encore un article du blog dans lequel je risque d’avoir perdu une majorité de lecteurs qui auront analysé le sujet comme trop technique à leurs yeux. Cependant, je pense que tout le monde peut participer à ce projet. Il y a plusieurs niveaux de participation à travers lesquels vous enrichirez ce projet:

Spécification

Si vous avez déjà été impliqué dans des projets de migration de données, ou que vous utilisez actuellement une solution qui serait susceptible d’être migrée vers Aras Innovator, vous avez la possibilité d’enrichir la spécification du projet en apportant vos besoins.

Revues/Commentaires

Les revues et les commentaires sont à mes yeux parmi les activités les plus essentielles à un développement collaboratif. Les concepteurs et développeurs ont besoin que les personnes qui utilisent leurs solutions apportent commentaires et critiques, etc… Vous pouvez à travers le portail Codeplex déclarer des problèmes ou lancer des discussions.

Développement

Le projet comprendra techniquement des sections bien distinctes qui demandent des compétences spécifiques. Le coeur du développement sera bien sûr réalisé sur talend et nécessitera une bonne maîtrise des concepts de modèles de données (l’UML et surtout l’XML seront grandement utilisés). Il y aura sûrement d’autres éléments développés pour apporter plus d’outils d’interface pour faciliter l’utilisation du produit. Le langage et l’environnement de développement pour ces éléments n’est pas encore défini (talend écrit des programmes en java et produit des exécutables .bat ou .sh).

Tests

Enfin, vous avez pu voir qu’il y a pour la version 1.0 une période entre la version beta et la version finale qui sera composée de Test. Nous mettrons les éléments nécessaires en place pour en faciliter l’exécution et espérons bénéficier de ressources pour cette partie afin de faciliter la validation des outils développés.

Rejoignez le projet Open Source sur CodePlex

Je vous invite donc tous à rejoindre le projet, que ce soit à un niveau technique ou pour des discussions et échanges sur le fonctionnement et le développement de l’outil. Rendez-vous sur la page CodePlex qui vient d’y être dédiée: http://innovatoretl.codeplex.com/

Pour rejoindre l’équipe, il vous faudra vous enregistrer sur codeplex et rejoindre le projet sur ce lien:  http://innovatoretl.codeplex.com/team/view

Codeplex_frontpage

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Eng) XHP : will Facebook bring useful technologies for PLM?!

Posted on January 14, 2011

Facebook EngineeringThe silicon valley is being pretty active on communication these days because of how some trends are changing in IT companies, some articles are already talking about the decline of Google, Facebook Engineering is communicating more and more about their development and just like google they advertise a lot on how good it is to work there. Many new startup are raising funds and the developpers job market is very active. What’s the link with PLM? For more than a year after seing some PLM solution and discussing about how they were made and where they were coming from, I’ve been convinced that what PLM needs is a technological shift. And this has to come from an important investment in developpping new platforms and frameworks. Why do i talk about facebook? Because today companies like facebook are the one able to pay a lot to have the best developpers. As an Aras Innovator partner, we see when we present this solution that the difference is really technological and make them wonder why others architecture are so complicated.

The long term Business Plan

The issues that Google is facing are not surprising. Google is definitely getting money on search and advertising platform. I’d like to know what is the percentage of google employees working on these main topics that are easy to moneytize for them. They’ve launched a lot more projects (watch Google Code and Google Labs), and they manage developper communities, but the question for which you don’t get a lot of answers (and I think they just sometimes know the answer) is how do you monetize the application you develop. I think some big products fail like Google wave or even their Nexus phone could have been avoided by spending more time on understanding how it would be profitable.

Benefits for PLM

Even if these developpers are not working on PLM there can be some benefit regarding technological evolution. Google is working a lot on standards, on open architectures, documentation management and search, etc. Facebook is working on how storing data and accessing it easily. So some day, I’m sure that people will realize that these developments can benefit some new PLM solution.

Well, it might have some risk due to the fact that they are not always working in the same direction and they may put a lot of effort and attract a lot of developpers, avoiding then some technologies that can be interesting for PLM. I mainly think about databases. Facebook recently followed Google on the way to store information which doesn’t correspond to PLM needs. I’m not an expert in Database architecture, but i know you can have different architecture for different needs and there is a big gap between managing facebook data (stable data-model, high volume, low need of data conservation) and PLM informations.

XHP

So here is the source of this article.I follow the Facebook Engineering page and here is what came out on monday. I haven’t spent much time yet on evaluating how much it could help new PLM applications or extensions. From what I understand, it will help defining and designing web pages in an easier way then what classic PHP provides. It’s not yet related to XML parsing enhancement which i’d like to see for most languages i use. But that’s an example about the fact that some solution could benefit from these companies that apparently are not targeting the PLM in this whole set of possible features.

Please, developpers, get involved in developping useful software infrastructure and productivity tools for Product Lifecycle Management strategies.

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

(Fr) Bonne Année 2011

Posted on January 11, 2011

bonne année 2011Avec un peu de retard, compte tenu d’une rentrée plus que surchargée de travail qui ne peut être que de bonne augure en 2011 pour Prodeos, pour le travail sur les concepts PLM, à travers le PLMLab, et pour la croissance progressive de l’intérêt porté à la solution Aras Innovator pour laquelle Prodeos reste encore la référence technique en France. Ces derniers mois dans notre secteur du PLM, les discussions et les évolutions du marché se sont activées et devraient ainsi nous promettre une année 2011 avec d’importantes surprises en termes de nouvelles propositions d’éditeurs.

Pour commencer l’année, nous avons, comme annoncé, remanié notre lettre d’information mensuelle pour la rentre plus agréable à lire, vous pouvez la retrouver ici : Newsletter Janvier 2011.

Parmi nos voeux de 2011, nous espérons que cette année proposera l’éclosion de nouvelles technologies facilitant le développement de solutions informatiques robustes et profitables pour l’industrie. Ce voeu ce réalise déjà en partie avec la proposition de Facebook (C’est en effet chez eux que l’on trouve les meilleurs développeurs) du XHP, mélange de XML et PHP pour faciliter le développement d’applications web.

2011 devrait aussi être la poursuite de la progression de la mise à disposition de solutions logicielles “on-demand”. Nous avons pour cela déjà pris en quelque sorte une position bien définie en proposant la mise à disposition d’accès à des instances d’Aras Innovator hébergées sur le cloud Amazon (AWS) qui propose des performances excellentes.

C’est donc une année 2011 pleine de travail qui nous attend et je souhaite qu’elle soit une réussite pour tous aussi bien sur le plan personnel que professionnel.

Bonne année 2011 !

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator