Architecture IT PLM : Objectifs par bloc (4/6 APIs)

Posted on September 24, 2010

4_6_blocs
Abordons maintenant un sujet qui est au coeur des enjeux du PLM, l’interopérabilité des systèmes à travers la mise à disposition, entre autres, d’APIs (Application Programming Interface). On parle souvent de l’Open Source pour ses capacités d’ouverture. Malgré le positionnement de Prodeos sur l’Open Source, j’ai toujours trouvé ce constat généralement faux. Cela dépend en fait de quelle ouverture on parle. Si on parle de l’ouverture du code pour que n’importe qui puisse le modifier comme il le désire, alors oui l’Open Source offre cette ouverture aux spécialistes qui sauront mettre les mains dans ce code. Si par contre on parle d’ouverture pour s’interfacer avec cet outil, pour créer une intégration d’un autre outil, alors là, je pense que les outils sous licence classique sont en général plus ouverts et plus simples d’approche. Le meilleur exemple pour moi c’est Excel (On en revient toujours à Excel !). Il est nettement plus simple d’approcher l’API de Microsoft Excel que celle du tableur d’OpenOffice.

Les APIs favorisent l’Open Modèle

En général quand je m’interesse à une solution logicielle pour l’intégrer dans un environnement plus conséquent c’est principalement parce que cette solution réalise une opération fonctionnelle qui va apporter une réelle valeur ajoutée. Ma réflexion est plus de développer un système avec des briques fonctionnelles valides plutôt que de plonger dans le code de chaque solution que je veux intégrer. Les APIs sont donc les premiers éléments que je regarde dans une solution. Sont-elles payantes? Si oui, à quel prix? Le modèle économique de la solution influe directement sur son ouverture. Les APIs se basent-elles sur des standards? Autant de questions qui me permettront d’évaluer la simplicité d’intégration de la solution.

L’exemple le plus récent pour Prodeos, est le développement en cours d’un connecteur avec la solution CAO SpaceClaim. La solution est distribuée avec une API. Cette API est clairement documentée et vous présente directement comment les objets sont liés entre eux dans leur solution.

API_ModelSpaceclaim

Il suffit ensuite de s’exercer à travers les exemples de la solution et il devient alors possible de manipuler SpaceClaim et dans notre cas de l’interfacer avec Aras Innovator pour fournir une intégration PDM légère pour profiter ensuite des capacités de PLM d’Innovator.

Premier exemple:

Objectifs des API:

  • Fournir une documentation de qualité
  • Exposer des interfaces proches des standards
  • Proposer un modèle économique adéquat pour favoriser l’intégration avec d’autres solutions et permettre la création d’offres packagées.

Ce dernier point est un élément sur lequel les éditeurs doivent évoluer en termes de modèle économique. On voit typiquement qu’Autodesk a un programme de développeurs (l’Autodesk Developper’s Network) qui met à disposition tous les outils Autodesk et un support au développement. L’adhésion à ce programme demande juste un apport financier alors que le même réseau du coté de Solidworks demande d’apporter une référence client. A méditer…

Dans le prochain article nous aborderons enfin le point, qui je le pense, est celui qui nécessite le plus d’innovation: PLM Enabling Framework.


 

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator