Architecture IT PLM : Objectifs par bloc (1/6 Gestion de données)

Posted on September 14, 2010

1_6_blocsJe reviens aujourd’hui sur l’article publié le 18 août sur la proposition d’une architecture IT du PLM, afin de préciser les objectifs de chaque acteur dans cet environnement. J’attache beaucoup d’importance, pour des solutions aussi complexes que le PLM, à ce que chacun travaille sur son métier, chacun apporte son savoir faire là où il aura le plus de valeur ajoutée. Alors attention je ne dis pas qu’il ne faut pas se mêler des affaires des autres. Au contraire, il faut une forte interaction entre les différents métiers pour être sûr qu’au final on obtient un produit cohérent. Mais alors qu’aujourd’hui les éditeurs vendent, technologies, modèles de données et même du conseil, je pense qu’il est nécessaire pour que le marché se libère et que les solutions s’améliorent que l’on sépare chacun de ces éléments.

Repartons donc du diagramme ci-dessous des blocs principaux d’une solution PLM. (Encore une fois cette décomposition peut-être contestée pour évoluer). Nous allons à travers une série de 6 articles aborder les objectifs des blocs dans l’ordre suivant:

  1. Gestion de données
  2. Interfaces homme machine
  3. Règles métiers et Modèle de données
  4. APIs
  5. PLM Enabling Framework
  6. Conclusion

PLMBlocs_small

Gestion de données

Base de données

Dans le domaine des bases de données les solutions ont l’avantage d’être clairement définies et ne s’étalent pas sur d’autres éléments de l’architecture présentée ici. Ces systèmes de gestion de base de données peuvent se présenter comme une boite noire, mettant à disposition un dictionnaire pour interagir avec elles.

Objectifs:

  • vitesse d’accès aux données
  • capacité d’accès multi-sites
  • intégrité dans le temps
  • simplicité de configuration (ne pas avoir besoin d’un database admin pour maintenir sa base)
  • Sécurité, protection des données

Gestion de fichiers – Coffre-fort

Bien que la gestion des fichiers peut-être réalisée dans la base de données directement (type Sharepoint) je ne pense pas que cela aide à la compréhension de la distinction Meta-données/Fichiers. Après, j’ai sûrement tort sur le point de la performance. Comme la base de données, la gestion de fichiers doit être une boite noire qui offre un dictionnaire de propriétés et méthodes pour permettre un accès multi-site et haut débit aux données qui pour certaines demandent de grandes performances réseaux (ex: modèles CAO).

Objectifs:

  • vitesse d’accès aux données
  • capacité d’accès multi-sites
  • méthodes de réplication pour mettre les fichiers disponibles au plus prêts de leurs utilisateurs.
  • intégrité dans le temps
  • simplicité de configuration (ne pas avoir besoin d’un database admin pour maintenir sa base)
  • Sécurité, protection des données

Sur ce point j’aimerais juste attirer l’attention de développeurs sur le projet actuel de google qui offre des accès Beta pour développer des applications. Ce projet s’appelle Google Storage for developpers. Il permet de développer des applications qui accèderont à des fichiers de taille importante, hébérgés sur le cloud google. Sûrement un élément intéressant à investiguer. Chez Prodeos nous avons déjà reçu notre clé de développeur. Un PDM online pour SpaceClaim à venir?? could be…

Prochain épisode :  les objectifs du bloc “Règles métiers et modèles de données”

Yoann Maingon

Yoann Maingon

Yoann Maingon is an Entrepreneur and a PLM enthousiast. He is our main blogger at Minerva as he has been publishing articles about General PLM concepts and Aras Innovator for more than three years.

More Posts

Download Aras Innovator